LANCEMENT DE 6 LICENCES PRO’ A L’UCAD : La Fac’ Lettres Tend Vers La Privatisation

Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad)

Avec les réformes universitaires, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) tend vers la privatisation.

Pour cause : la Faculté des lettres et sciences humaines a décidé de lancer, à partir du mois de février, de nouvelles licences professionnelles en management des territoires (Mater-Atdl) ; métiers du livre (Mele) ; approche socio-anthropologique du crime (Crimino) ; mangement social (Coman). L’annonce a été faite hier au cours d’une conférence de presse tenue à ladite faculté, avec les responsables desdites licences.

Pour pouvoir bénéficier de ces formations, il faudra débourser. Selon l’assesseur de ladite faculté, «il ne s’agit pas d’une privation de l’université puisque les 13 licences classiques de l’enseignement traditionnel de ladite faculté vont continuer à se poursuivre. Nous n’allons éliminer aucune licence traditionnelle, nous allons seulement créer 6 nouvelles licences pour résorber le taux élevé de chômage des diplômés de la Faculté des lettres et faciliter l’insertion des étudiants dans le milieu professionnel».

Qui ajoute : «Le Lmd étant organisé en trois sorties (Licence, Master, Doctorat), les formations professionnelles pourraient être une opportunité et une alternative de qualification pour les étudiants. Afin d’éviter qu’un étudiant de Licence 3 sorte du système sans qualification». 

In the Spotlight

UN IVOIRIEN TACLE BIYA ET LES CAMEROUNAIS LÂCHES

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Paul Biya va briguer un 7e mandat le 7 octobre prochain. Oui ce que je dis est vrai et si je mens prouvez le contraire. Vous êtes tout simplement incapables de faire partir du pouvoir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*