L'ANCIEN DIRECTEUR DE LA BANQUE ATLANTIQUE SE DONNE LA MORT EN PRISON

Khaly SenghorC’est vers 1h du matin qu’il est venu voir le chef de poste pour lui dire qu’il avait avalé des comprimés et de l’eau de javel. Pour des raisons médicales, il dormait à l’infirmerie. “Ma vie n’a plus aucun sens”, a-t-il confié au garde pénitentiaire. Conduit à l’hôpital régional d’urgence, le médecin de garde l’ausculte avant de le laisser regagner la prison de Thiès puisqu’il n’avait décelé aucune complication. Malheureusement, c’est vers 6h du matin que Khaly Senghor connaîtra des douleurs abdominales. Reconduit vers la structure sanitaire, il décédera avant même d’arriver à l’hôpital régional de Thiès. 


Le procès de l’ancien Directeur de l’agence de la Banque Atlantique de Thiès Khaly Senghor, renvoyé à deux reprises, devait avoir lieu cette semaine au Tribunal correctionnel de Thiès. Malheureusement, il s’est donné la mort avant même son jugement. Khaly Senghor a été déféré à la prison de Thiès pour escroquerie et abus de confiance après avoir puisé dans la banque Atlantique plusieurs millions de Cfa.

La victime Madeleine Diagne, épouse du responsable communal de l’Alliance pour la République (Apr), Dr Pape Ahmadou Ndiaye, a toujours cru que le meilleurs endroit pour sécuriser son épargne était la banque. Malheureusement, elle a vu son compte bancaire à la banque Atlantique vidé de plusieurs centaines de millions par le chef d’agence, Khaly Senghor, qui aurait effectué plusieurs retraits frauduleux entre 2012 et 2013. Le préjudice serait entre 100 et 500 millions FCFA. 

Si Khaly est mort dans la nuit du samedi au dimanche dernier, il avait déjà tenté de se donner la mort, une première fois, lors de son déferrement à la Brigade de recherches de la gendarmerie de Thiès, en tentant de se taillader les veines. 

L’Observateur

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*