L’ancien maire de Dakar, Pape Diop, canarde Khalifa Sall : «Il sait qu’il va perdre les élections»

« Khalifa Sall sait qu’il va perdre les élections » a déclaré ‘Pape Diop ce mercredi aux jeunes de Bokk Gis-Gis, en réunion de mobilisation pour les locales de 2014 sous la direction du leader de la Convergence Démocratique.pape diop

L’ancien maire de Dakar, qui a pris le parti d’assumer l’héritage des 12 ans de pouvoir du régime libéral, a canardé le camp socialiste qui a semblé, selon lui, vouloir tourner en dérision les projets réalisés par l’ex président Abdoulaye Wade. « Les socialistes ont vendu des terres qui ont coûté à l’autoroute à péage plus de 100 milliards en termes de dédommagements. Abdou Diouf a dormi pendant 20 ans. C’est wade qui a eu le courage et le mérite d’avoir aborder ces grands travaux. N’est-ce pas Tanor qui disait que les projets de Wade étaient éléphants blancs ? Aujourd’hui, c’est lui qui réclame la paternité de ces travaux » a-t-il déclaré devant l’assistance composée des représentants de l’ensemble des jeunesses de Bokk Gis-Gis du département de Dakar.

Il faut dire que l’ex président du sénat n’a pas été tendre ni avec les socialistes, encore moins avec l’actuel maire de Dakar, Khalifa Sall, à qui il a réservé une série de diatribes qui ont fini de pilonner son magistère sujet à polémiques à la tête de la ville de Dakar. « En quatre ans, le bilan de Khalifa Sall se résume à trois choses : le lait à l’école, les feux optiques et le pavage. Encore que le dernier point constitue un danger publique majeur. » Et de continuer,  » l’année dernière, il a fêté la fin d’année avec 1 milliard 200 millions alors que c’est le même Khalifa Sall qui critiquait les seuls 100 millions que nous mettions pour ces mêmes fêtes. Tout ce qu’il y a à Dakar de bon, c’est moi qui l’ai réalisé avec mon équipe » a martelé Pape Diop.

Il faut préciser que cette rencontre était l’occasion pour le patron de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis de lancer un appel à la mobilisation des jeunes du parti répartis dans toutes les localités du Sénégal, invités à s’approprier les outils médiatiques ainsi que le bilan de son passage à la tête de la ville de Dakar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*