L’Aquarius refuse de ramener les migrants en Libye

Immigration. Alors que le navire a repris la mer, les responsables de l’Aquarius ont prévenu, ils ne reconduiront pas les migrants en Afrique.

Des passeurs ou des sauveteurs ? L’Aquarius, le bateau de l’ONG SOS Méditerranée, a quitté Marseille la semaine dernière pour commencer sa dixième mission de l’année et patrouiller au large de Tripoli, en dehors des eaux territoriales libyennes. « Quand nous verrons une embarcation en détresse, avec un risque élevé de décès, nous irons immédiatement à son secours, conformément au droit international », a d’ores et déjà prévenu à Reuters TV Nick Romaniuk, le responsable des recherches et des opérations de secours du bateau.

« Nous ne reconduirons personne là-bas »

En revanche, l’Aquarius « ne reconduira personne en Libye », poursuit-il, insistant sur la « ligne rouge » que l’ONG ne veut pas franchir. « La Libye n’est toujours pas reconnue comme un pays sûr, donc nous ne reconduirons personne là-bas, sauf si les migrants le décident ».

Aquarius : les Français contre l’accueil du navire abritant des migrants

Mais la partie paraît tout de même compliquée pour les navires, comme l’Aquarius, qui secourent les migrants en Méditerranée avant de les amener en Europe. Matteo Salvini, le ministre italien de l’Intérieur, ferme toujours ses ports et voit les ONG qui interviennent en Méditerranée « comme des taxis ». Rome souhaite que les migrants soient remis aux garde-côtes libyens et que des centres d’accueil soient créés en Afrique. Ainsi, la semaine dernière, un bateau rempli de migrants a dû accoster en Tunisie après quinze jours d’errance en raison du refus des Européens de l’accueillir.

valeursactuelles.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*