L’armée chinoise envoie des bombardiers en Russie

Des bombardiers chinois à long rayon d’action Xian H-6K, une copie sous licence des avions soviétiques Tu-16, participeront pour la première fois au tournoi de tir international en avion et en hélicoptère Aviadarts en Russie.

La Chine enverra pour la première fois en Russie des bombardiers Xian H-6K et des avions de transport Y-9, a annoncé l’armée de l’air chinoise.

Les Xian H-6K et Y-9, ainsi que des chasseurs J-10A, des chasseurs-bombardiers JH-72A de l’armée de l’air chinoise participeront au tournoi international de tir en avion et en hélicoptère Aviadarts et aux compétitions des commandos baptisées «Section de parachutistes» qui feront partie des Jeux militaires internationaux 2018.

Pendant le tournoi Aviadarts, l’aviation doit détruire des cibles terrestres en utilisant des roquettes, des mitrailleuses et des canons embarqués, et surmonter la défense antiaérienne. Le programme prévoit en outre des vols de démonstration. Selon les organisateurs, il ne s’agit pas d’exercices militaires mais d’une compétition sportive.

Le bombardier chinois à long rayon d’action Xian H-6K est une version modernisée de l’avion H-6K (Hong-6) qui est à son tour une copie sous licence de l’appareil soviétique Tupolev Tu-16. Le Xian H6K est doté de turbines D-30KP2 d’une poussée unitaire de 118 kN, de nouvelles prises d’air, d’une cabine modernisée et d’un plus grand dôme radar. Sa charge de combat peut atteindre 12.000 kg. Le bombardier peut emporter six missiles de croisière CJ-10A (copie du missile russe Kh-55).

Il était initialement prévu que les bombardiers Xian H-6K participeraient aux Jeux militaires internationaux 2017.

L’édition 2018 des Jeux militaires internationaux débutera le 28 juillet prochain dans sept pays: Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Chine, Iran, Kazakhstan et Russie

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*