Le Brésil renforce sa sécurité à l’approche des JO

ARMEE BRESILAprès l’attentat de Nice du 14 juillet, le gouvernement brésilien renforce ses mesures de sécurité, 20 jours avant le début des Jeux olympiques à Rio de Janeiro.

Au lendemain de l’attentat de Nice et à 20 jours du début des JO de Rio, le Brésil a annoncé le renforcement la sécurité des Jeux. Cette décision a été prise vendredi 15 juillet après une réunion au sommet autour du président par intérim Michel Temer. Les autorités avaient annoncé avant même cette réunion que le renforcement du dispositif de sécurité concernerait essentiellement les points de contrôle. Les inquiétudes liées aux JO « sont montées d’un cran » après l’attentat de Nice, avait admis le responsable du renseignement brésilien, Sérgio Etchegoyen.

Contrôles renforcés pour les vols intérieurs dès lundi 18 juillet

Ainsi, certaines routes seront fermées à la circulation et les véhicules sans autorisation seront interdits d’accès à proximité des quatre zones où se concentreront les épreuves olympiques. Les contrôles des passagers et de leurs bagages pour les vols intérieurs seront renforcés à partir de ce lundi 18 juillet dans tous les aéroports du pays. L’Agence nationale de l’aviation assure que ces changements ne sont liés qu’à une « mise à jour des normes » et que la proximité des Jeux n’a fait que les accélérer.

La simulation d’un attentat à la bombe samedi dans une gare de Rio a été un succès. « Un exercice utile » selon l’armée, même s’il ne s’agissait, d’après un général, que d’un exercice de plus parmi ceux déjà réalisés, et qu’il avait été prévu avant la tuerie de Nice. « Il n’y a aucune menace concrète contre le Brésil », affirme le responsable de la sécurité des Jeux. Le niveau d’alerte du pays est donc au jaune.

 La sécurité des athlètes français renforcée

Mais dans un rapport de la commission d’enquête parlementaire français sur les attentats commis à Paris en 2015, rendu public cette semaine, le chef des services de renseignement militaire français a fait état d’un projet d’attentat contre des athlètes français lors de ces JO. Un haut dirigeant du renseignement brésilien est attendu à Paris ce lundi pour en discuter. Le gouvernement brésilien a d’ores et déjà assuré que certaines délégations, notamment celles de la France et des Etats-Unis, allaient bénéficier d’une protection renforcée.

Des informations en provenance de l’organisation Etat islamique diffusées en portugais alertent également les services de renseignement brésilien. A ces menaces terroristes s’ajoutent des violences urbaines qui restent à un niveau élevé à Rio.

Quelque 85 000 militaires et policiers seront mobilisés durant ces Jeux pour assurer la sécurité des athlètes et des 500 000 touristes attendus du monde entier. Cela représente le double du dispositif mis en place à Londres en 2012.

(Avec AFP)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*