Le Cameroun suspendu de l’OMC pour n’avoir pas payé ses cotisations

Le Cameroun n’a plus voix au chapitre dans certains domaines au sein de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Pourquoi ?Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a saisi les services du Premier ministre, le 5 mars dernier pour demander la « mise en conformité du Cameroun aux obligations de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce ».

Dans le détail, le ministre du Commerce écrit : « J’ai l’honneur de porter à votre connaissance, pour votre haute information de Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement, que les arriérés de cotisations de notre participation au budget de l’Organisation mondiale du Commerce s’élèvent à 138 millions de FCFA pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018 ».

Au montant sus-mentionné, M. Mbarga Atangana précise qu’il faut ajouter la contribution du Cameroun pour le compte de l’exercice 2019 qui est d’un montant de 42 millions de FCFA. Ce qui fait un total cumulé de 180 millions de FCFA.

L’on apprend aussi dans cette même correspondance que le Cameroun est actuellement sous le coup des sanctions administratives de la catégorie III, qui consistent en la suspension de toutes les activités de l’assistance technique et au refus de tout accès aux formations organisées par l’OMC. « Seul l’apurement de ces arriérés permettrait à notre pays de retrouver ses droits au sein de l’Organisation », conclut le ministre du Commerce.

Sylvain Andzongo

Par Regardsurlafrique Avec Investiraucameroun

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*