Le charlatan, les ébats sexuels avec sa patiente et les potions magiques

L’insolite viol sur mineure suivi de grossesse qui défrayait la chronique, a fini au parquet de Kolda. Au cœur de l’affaire, le guérisseur M. Sané. Contraignant sa patiente à des rapports sexuels, sous prétexte d’optimiser l’effet de ses potions magiques, il a été arrêté et déféré, le 19 septembre dernier, au parquet de Kolda.
À la genèse de cette invraisemblable affaire de mœurs qui défraie la chronique à Kolda, l’on se croirait dans un conte noir. Que nenni ! L’histoire est bien réelle et a cours au Fouladou. Elle oppose le faux guérisseur, M. Sané, aux Faty, lesquels avait sollicité ses services pour soigner leur fille mineure, M. Faty, sujette à de fréquentes crises épileptiques. Les Faty avaient consulté plusieurs structures sanitaires et contacté moult guérisseurs, en vain.
C’est sur ces entrefaites qu’ils ont eu vent des prouesses du guérisseur Sané qui officiait à Tanaff (Sédhiou). Sollicité, Sané débarque à Kolda et assure pouvoir soigner la fille. Après plusieurs séances de traitements à distance, jugées prometteuses, le guérisseur qui avait des idées en tête, dans le pantalon plutôt, propose de venir prodiguer des soins à domicile. Ses interlocuteurs qui le créditent d’une bonne moralité, acceptent sans réserve. Une chambre lui est confortablement aménagée. Une aubaine pour le jeune faiseur de miracle qui avait des visées inavouées sur sa patiente. Et avec un plan machiavélique, sa «proie» lui est servie sur un lit douillet par ses hôtes qui ne pouvaient imaginer qu’il voulait abuser de leur fille. Leur réveil sera brutal. Dans l’intimité de la pièce, Sané déroule son lubrique plan. Seul avec sa patiente, il l’enduisait de potions magiques et lui en faisait boire en quantité. D’une séance à l’autre, la patiente retrouvait progressivement une vie …normale. Boosté par ses prouesses, le guérisseur propose à sa patiente des rapports sexuels. Prétexte avancé, optimiser l’effet des potions. Pour la ferrer, il argue qu’en cas de refus, le traitement prendrait beaucoup de temps. Ne sachant plus à quel saint se vouer, la fille «accepte les avances». Sané en profite à volonté et couche plusieurs fois avec sa patiente, à l’insu de ses parents. De ces rapports, M. Faty contracte une grossesse.
Découvert, le jeune guérisseur vide les lieux et se terre dans son Tanaff natal, au grand dam des Faty qui ont fini par porter plainte au parquet de Kolda. C’était en mars dernier. Une plainte dépoussiérée par le nouveau commandant de brigade de gendarmerie de Kolda, le major Diop. Les investigations menées permettent d’appréhender Sané à Tanaff, avec la collaboration des pandores de cette localité qui lui ont tendu un piège. Arrêté et remis aux gendarmes de Kolda, le guérisseur n’a pas nié l’évidence. Il a été déféré au parquet de Kolda, le 18 septembre dernier.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*