Le Cnra met en demeure Zik FM et Sen TV pour propagande politique

Le groupe D-Média sert de plus en plus de tribune à son promoteur pour appeler les auditeurs et téléspectateurs à le parrainer ou à se mettre en valeur dans la perspective des élections présidentielles de février 2019. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) qui dénonce cette pratique appelle ledit groupe à ne plus diffuser ces spots publicitaire.

Il invite aussi dans un communiqué parvenu à la rédaction de Actusen.sn, la télévision Sen Tv et la radio Zik Fm de «mettre un terme à l’utilisation du groupe pour la propagande ou la collecte des parrainages en faveur de son promoteur. Mais aussi de mettre un terme au détournement de fonction et d’objectif noté depuis quelques temps.

«Ces pratiques, véritables propagandes politiques partisanes, constituent une violation de la réglementation, notamment les articles 16 et 17 du cahier des charges applicables aux médias audiovisuels», déplore-t-il.

Le gendarme audiovisuel rappelle par la présente «que le non respect de cette mise en demeure expose à des sanctions, notamment celles prévues à l’article 26 de la loi 2006 -04 du 4 janvier 2006, qui peuvent aller de l’amende à la suspension de l’émission ou du programme voire au retrait de  l’autorisation».

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*