Le Colonel Faty répond au colonel NDAW

Sankoung Faty alias Douwa est un colonel de la gendarmerie à la retraiteSankoung Faty alias Douwa est un colonel de la gendarmerie à la retraite. Il fait office de consultant en matière d’état de droit et de justice militaire et assure la coordination des organisations de la société civile à Sédhiou. 

Sur ce scandale qui mouille la haute hiérarchie de la gendarmerie, il dit être peiné de cette situation et relève que «la forme ne sied pas pour un colonel en fonction de faire des déclarations gravissimes, car des voies de transmission et de dénonciation existent. Il y a des fiches de renseignements qui permettent d’informer la hiérarchie. 

En tant qu’officier de police judiciaire doublé de juriste, Abdoul Aziz Ndaw sera amené à prouver les allégations. Je ne veux pas trop commenter ce dossier. 

Des problèmes sont certes signalés au sein de la gendarmerie, mais cela ne signifie pas pour autant que c’est tout le monde. C’est un différend entre deux ou trois personnes», confie-t-il. 

Et le colonel Faty de poursuivre : «le problème casamançais n’est pas directement géré par la gendarmerie, car celle-ci ne s’occupe que du volet enquête judiciaire et avec la confiance du chef de l’Etat, il peut bien être amené à gérer des dossiers de façon discrète».

Par ailleurs, cité dans son livre par le colonel Abdoul Aziz Ndaw pour attester de sa bonne foi alors qu’ils étaient tous en charge du dossier du contrôle de l’émigration, le colonel Sankoung Faty se veut prudent, relevant seulement qu’il recevait de lui des instructions et faisait le travail comme il se devait. 

Une véritable patate chaude qui promet de livrer les secrets de sa cuisson dans les tout prochains jours.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*