le Colonel Kébé obligé de quitter son poste au parti Rewmi d’Idrissa Seck

Secrétaire national à la défense du parti Rewmi d’Idrissa Seck , le colonel Abdourahim Kébé, placé sous contrôle judiciaire depuis hier, n’a pourtant pas le droit d’exercer cette fonction, ni même de faire de la politique au vue de la loi du 28 juillet 2008.

En effet, cette loi impose l’obligation de réserve aux officiers même à la retraite, jusqu’à 65 ans. Cette loi dispose que l’officier n’a pas le droit de mener des activités politiques, même s’il a le droit de voter. Le colonel Kébé, jusqu’à aujourd’hui n’a pas encore atteint 65 ans. Ce qui fait qu’il ne lui est donc pas permis d’avoir des activités politiques, parler en public ou dans les médias sans l’autorisation de la hiérarchie. Au regard de cette loi, il devra donc quitter ses fonctions au parti Rewmi.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*