Le commissaire Maal quitte la police avec un bilan très négatif

A partir de ce vendredi le commissaire Oumar Maal ne peut plus commander même un seul policier. Cependant il est aussi bon de faire son bilan. Durant ces deux ans à la tête de police on a noté plusieurs dérives et la montée de l’insécurité partout au Sénégal.

On se souvient encore de ce policier qui à humilier un citoyen à la gare routière de Ziguinchor sans oublier des cas de tortures et décès dans les commissariats. Bref même ses propres hommes se plaignent de leur condition de travail depuis le départ de Anna Sémou Faye. Les policiers retraités gâtés par “Badiene” ont été sevrés sous le commandement de Maal sans oublier les policiers qui se sont suicidés. Tellement de problèmes sans solution dans plusieurs entités de la police. Et que dire des “mercredis de la police” supprimés ?

Lors de la cérémonie de passation de service, le nouveau Directeur de la police nationale a fait savoir que “la police de proximité sera réévaluée et repositionnée dans le dispositif national de la sécurité publique.”

Mieux, il a indiqué que le réajustement stratégique de la méthode policière dans le cadre de relations apaisées avec les acteurs sociaux demeure son crédo. Ousmane Sy. indique également que l’ouverture vers les acteurs sociaux, les Asc, les groupements de femmes, les notabilités coutumières et religieuses, les universitaires, entre autres, sera poursuivie et renforcée. Attendons de voir la suite…

In the Spotlight

Pourvoi en cassation : Khalifa Sall jugé le 20 décembre

by Seutou Lat Dior in Justice/Tribunal 0

L’ex-maire de Dakar Khalifa Sall, qui s’est pourvu en cassation, sera jugé le 20 décembre, à quatre jours de la clôture du dépôt des candidatures pour la prochaine présidentielleSelon L’AS, l’affaire a été enrôlée pour [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*