Le despote Macky Sall : « le sosie du Seigneur tchadien ? »

Macky Sall et Marième FayeMacky Sall, le dictateur, nègre de service, suit viscéralement les pratiques fascistes de son homologue, ami, Idriss Déby, le despote, qui a l’outrecuidance de se porter partie civile sur le procès Hissène Habré, l’unique étrange accusé. de crime contre l’humanité.

Idriss Déby, chef d’état major de l’armée tchadienne à l’époque, venu au pouvoir par les armes et dans les fourgonnettes colonialistes, pouvait-il vraiment ignorer le crime présumé contre l’humanité ?

Qui a donc financé ce procès éminemment politique ? Et quels sont les dessous des gros sous et à quelle fin ?
La ressemblance de la gouvernance bancale de Macky Sall avec celle du führer tchadien fait froid au dos.
A l’instar de son totem, Macky Sall, lui emboite le pas par l’effet de la contagion, recrute et crée à son tour sa milice baptisée « l’agence de sécurité de proximité ».
Pour se protéger et se déclarer sous les oripeaux victimaires, demain, le vil autocrate avec sa police de la Stasi, copie servilement le seigneur tchadien, place dans l’armée, la police, la gendarmerie, le Conseil constitutionnel, l’administration, les consuls Généraux, les ambassadeurs, ses hommes et son clan à des postes juteux.

Le combat continue !
Ahmadou Diop

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*