Le doyen des juges démantèle le groupe WhatsApp ‘’ Xaley beug lou bakh’’

Le doyen des juges démantèle le groupe WhatsApp ‘’ Xaley beug lou bakh’’

Sur la quinzaine de personnes, quatre ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt après deux retours de parquet.

La journaliste de Touba TV, Oulèye Mané et ses trois acolytes C. T. Sarr, M. Diouf et F. B. Ndiaye accusés d’avoir diffusé un photomontage indécent sur le Président Macky Sall ont passé, ce vendredi, leur première nuit en prison. Le quatuor a été placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges pour les délits d’association de malfaiteurs et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs.

Le juge Samba Sall a également inculpé X. A moins qu’ils ne bénéficient d’une liberté provisoire, les inculpés vont passer de longs mois en prison, le temps que l’instruction se termine. Car le juge a un délai de six mois.

Si jamais les inculpés sont renvoyés en jugement et déclarés coupables, ils encourent une peine maximum de 2 ans. L’article 256 du Code pénal Sénégal réprime la diffusion d’images par une peine d’emprisonnement d’un mois à deux ans et d’une amende de 25 000 à 300 000 F CFA.

Les inculpés, soupçonnés d’appartenir à un groupe WhatsApp dénommé ‘’ Xaley beug lou bakh’’ ont été appréhendés par la Section de recherches de la gendarmerie appuyée par la Plateforme numérique de lutte contre la cybercriminalité de la gendarmerie. Ils ont partagé un photomontage jugé obscène du  chef de l’Etat.

A l’annonce de leur arrestation, plusieurs internautes dénonçaient une violation de la liberté d’expression. Mais beaucoup se sont ravisés en écoutant les commentaires faits des images qui présenteraient le président de la République dans une position  impudique.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*