Le film de l’arrestation de Barthélémy Dias

Le maire de Mermoz-Sacré Cœur, Barthélémy Dias, est en garde à vue à la gendarmerie de Colobane. Il a été arrêté à sa sortie des locaux de Dakaractu où il venait de réagir à la condamnation de Khalifa Sall, pointant une instrumentalisation de la justice, laissant entendre que les juges du maire de Dakar sont des «prostitués» et des «hypocrites».

Barthélémy Dias a été interpellé sur ordre du procureur de la République. L’affaire a été confiée à la Section de recherches (Sr). Selon des sources de Seneweb, c’est à 16 heures que les hommes de colonel Issa Diack, patron de la Sr, sont entrés en action. Ils ont été aperçus «furtivement» aux abords du domicile du maire de Mermoz-Sacré Cœur.

À ce moment-là, soufflent ses proches, ce dernier n’était pas sur place ; «il était à la mairie», sise à Baobab. Il venait de rendre visite à la maman de Khalifa Sall et devait se déplacer au siège de Dakaractu, à 17 heures, pour enregistrer une émission. Sur le plateau, d’ailleurs, il a déclaré avoir été pris en filature.

C’est à sa sortie des locaux du site qu’il a été arrêté par des gendarmes en civil de la Sr. «À peine arrivé à la gendarmerie de Colobane, Barthélémy Dias a été rejoint par un pool d’avocats. Ces derniers ont assisté jusqu’à la fin au déroulement de l’audition de leur client», informent des sources de Seneweb.

«L’audition s’est déroulée dans une ambiance sereine, mais le ton des échanges était ferme, détaillent nos informateurs. Les avocats ont été frappés par le professionnalisme et la courtoisie des gendarmes enquêteurs. L’essentiel des questions a porté sur les propos de Dias contre la justice et le chef de l’État.»

Selon Voxpopuli, le maire de Mermoz-Sacré Cœur est poursuivi pour injures publiques et offense au chef de l’État. Il devrait passer le weekend pascal en garde à vue.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*