Le FUSD demande la sanction immédiate de Farba Ngom après sa bagarre contre Birame Faye au palais afin que cela serve de leçon à tous ces politiciens écervelés

Front Uni des Sénégalais de la Diaspora -FUSDLe Front Uni des Sénégalais de la Diaspora ” FUSD ” condamne avec la plus grande fermeté la lenteur exercée par le chef de l’état à sanctionner Farba Ngom qui une fois de plus s’est illustré de manière peu sophistiquée en se battant comme un enfant dans l’enceinte du palais de la république contre Birame Faye le directeur général de l’agence pour l’emploi des jeunes “ANEJ ” .

Les conduites infantiles dans l’entourage présidentiel en l’occurrence celle de Farba Ngom un député du peuple siégeant à l’assemblée nationale  qui continu de se comporter comme un homme au dessus des lois compte tenu de sa proximité avec le chef de l’état commencent à bien faire .

Se battre comme un palefrenier dans l’enceinte même du palais présidentiel avec quelqu’un de plus jeune que soi tout en étant l’initiateur de cette bagarre d’après tous les témoins  et qu’au moment où nous parlons aucune sanction n’aie été prise en son encontre pour faute grave montre un laxisme du président de la république vis à vis de son entourage et une invitation à ce genre de bassesse car les pugilats au palais commencent à être monnaie courante .

Cette dernière démonstration n’est que le partie visible de l’iceberg ,  Macky Sall doit comprendre que nous Sénégalais de l’extérieur au même titre que nos compatriotes restés au pays devenons de plus en plus la risée de la communauté internationale compte tenu de la conduite de certains de nos politiciens et que nous exigeons une conduite exemplaire de la part de ceux qui sont supposés donner le bon exemple à tous les citoyens .

C’est une honte que des personnalités de haut grade dans l’entourage présidentiel se mettent en évidence de manière aussi juvénile à longueur de journée au lieu de se mettre au travail dans l’intérêt suprême de la nation .

Lorsqu’ils poussent le bouchon jusqu’à se battre carrément comme des ” coxeurs ” au sein même du palais présidentiel pour des bisbilles des sanctions doivent suivre automatiquement .

Ce genre de comportement nous humilient car au delà des représentations diplomatiques sur place qui rapportent tout ce qui se passe nous vivons dans un monde global ou tout se sait donc il est temps pour le chef de l’état de prendre la mesure de ces petites luttes de positionnements et d’influences qui se jouent autour de lui et de sanctionner avec la plus grande fermeté ce genre de dérapage en commençant par celui ci et de rappeler à l’ordre tous ces grotesques personnages et bouffons   affamés de pouvoir et de statut qui font honte à tous les Sénégalais et envoient un message négatif à notre jeunesse .

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*