Le futur roi saoudien craint les agissements des princes rebelles

Les sources saoudiennes ont rapporté que Mohammad ben Salmane craignait que les princes ourdissent un nouveau complet à son encontre, ajoutant que le roi saoudien n’avait plus l’intention de lui céder le pouvoir dans l’immédiat.

Le site Tactical Report, un média spécialisé dans les questions relatives à l’énergie et à la défense au Moyen-Orient, a révélé que le prince héritier saoudien était très inquiet quant aux agissements de certains membres de la famille royale.

Des personnes proches de la famille royale ont affirmé que le jeune prince héritier attendait à tout moment une nouvelle conspiration de la part des princes saoudiens résidant à l’étranger, notamment Abdel Aziz ben Abdallah, fils de l’ancien roi saoudien Abdallah ben Abdel Aziz et vice-ministre des Affaires étrangères. Riyad l’a contacté à plusieurs reprises pour lui demander de retourner au pays, mais il a refusé.

Un autre prince, Abdallah ben Khaled ben Abdel Aziz, fait aussi partie des personnes qui ont été accusées par Ben Salmane de vouloir fomenter un complot. D’autres princes, qui sont en détention ou qui vivent à l’étranger, sont également inquiets de leur sort et pourraient décider de passer à l’offensive les premiers.

Toutes ces personnes ont pour point commun d’avoir refusé de prêter allégeance à Mohammed ben Salmane.

En raison de ces inquiétudes, le roi saoudien a déclaré lors d’une réunion secrète qu’il est nécessaire que le pouvoir ne soit pas transféré à son fils pour l’instant.

Cela intervient alors que selon une autre dépêche, Khaled Ben Salman, le frère de Ben Salmane âgé de 30 ans, pourrait être nommé prince héritier adjoint. Intelligence Online a rapporté que Khaled, qui est l’actuel ambassadeur saoudien à Washington, se prépare à assumer ce poste.

Ce qui est intéressant dans ces révélations, c’est que Mohammed ben Salmane a lui-même supprimé le poste de prince héritier adjoint quand il a été nommé prince héritier après avoir évincé Mohammed ben Nayef.

Intelligence Online a noté que la nomination de Khaled ben Salmane comme successeur du prince héritier serait inhabituelle. La nomination de Khaled ben Salmane est une mesure qui garantirait le règne de descendants du roi Salmane en cas d’échec des plans de Mohammed ben Salmane.

L’ascension rapide de Mohammed ben Salmane et son arrivée au pouvoir absolu a conduit à des tensions au sein de la famille des Saoud, tensions auxquelles Ben Salmane a répondu en arrêtant les princes et les opposants et en instillant la peur pour renforcer sa position.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/07/28/569513/MBS-vit-dans-la-crainte-dun-complot-princier

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*