Le Ghana interdit les crèmes eclaircissantes

La FDA, l’autorité en charge des produits alimentaires et pharmaceutiques interdit la vente des produits eclaircissants au Ghana.

Le blanchiment de la peau a longtemps été condamné à cause des répercussions que ces produits ont sur notre santé mais leur utilisation ne fait qu’augmenter.

 Cette idéologie qui consiste à se débarrasser de sa peau noire au profit d’une peau plus claire est un problème dans la société ghanéenne.

Cette décision a été rendue publique par Madame Mimi Darko, présidente par intérim de la FDA devant le Comité des Comptes Publics. Elle a aussi expliqué comment l’agence a utilise des tests en laboratoire pour identifier et interdire les crèmes eclaircissantes.

« L’agent blanchissant contenu dans ces crèmes est l’hydroquinone. Il devrait y avoir zéro pourcent d’hydroquinone dans ces crèmes. Depuis Janvier 2017, nous n’enregistrons plus les produits contenant de l’hydroquinone.» a déclaré Madame Darko. Cette initiative mise en place par la FDA est vue comme un pas en avant.

In the Spotlight

De nombreux millionnaires parmi les membres du gouvernement

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement. C’est un exercice auquel les hommes politiques sont aujourd’hui habitués, mais toujours à risque pour [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*