Le grand point sur l’arrestation du rappeur Baba Ndiaye alias « Ngaka Blindé »

Baba Ndiaye alias « Ngaka Blindé », le jeune natif de Médina Gounass est écroué dans une affaire de trafic de faux billets de banque. Depuis hier nuit (lundi 18 au mardi 19 décembre 2017), « Ngaka » et ses trois amis, dont une fille, séjournent dans les locaux du commissariat des Parcelles assainies.

Le film de l’arrestation de « Ngaka Blindé » et de ses trois amis

Il était deux heures du matin. Les policiers des Parcelles assainies faisaient leur habituelle patrouille. Le jeune rappeur, en compagnie de ses trois amis dont une femme, était dans un 4X4 noir immatriculé DK-6657-BF.

Ayant des suspicions, le policier s’est approché de la voiture et a décidé de faire une vérification. C’est ainsi qu’il a retrouvé une enveloppe contenant la somme de 5 millions 270 mille FCFA répartie entre des fausses coupures de billets de 5000 et 10 000 FCFA. Des billets qui, même à l’œil nu, s’avèrent être des faux billets. Pas de justifications ni d’explications permises, les limiers les ont arrêtés tous et conduits directement dans les locaux du commissariat.

Une fois sur place, le jeune rappeur passe aux aveux. Il avoue que les 5 millions 270 millions FCFA étaient des faux billets de banque. Et pour davantage se dédouaner, il argue devant les enquêteurs de la police des Parcelles Assainies qu’il avait photocopié lesdits billets pour les besoins d’un tournage de clip vidéo. Un tournage donc qui a nécessité la photocopie de ces billets de banque.

D’où leur rencontre à Diamalaye où ils s’apprêtaient à rallier Saly (Mbour). Mieux, il indique aux limiers, là où se trouvait la machine de confection de faux billets de banque. Sans perdre de temps, les limiers se rendent chez Khadim Thiam à Sham. Sur place, en l’absence de ce dernier, ils découvrent une machine de confection de faux billets et une somme 650.000 francs CFA toujours en faux billets de banque.

Les machines pour tirer les faux billets réquisitionnées par la police au domicile de Khadim Thiam, l’ami de Ngaka Blindé

Khadim Thiam finira par se rendre

Les redoutables limiers du commissariat de la police des Parcelles Assainies n’ont pas beaucoup d’efforts pour retrouver le complice de ‘’Ngaka’’.  Apres une rude journée orchestré par des vas et viens des familles, amis et fans du jeune rappeur soit pour amener de la nourriture ou réconforter le jeune rappeur, Khadim Thiam en compagnie de sa maman se présentent au commissariat des Parcelles Assainies.

Apres un court entretien avec le commissaire pour justifier la présence de la machine de confection de faux billets de banque, Khadim rejoint son ami « Ngaka ». Dans la cellule du commissariat des Parcelles Assainies, il sera maintenant question de 5 « Ngaka » écroués, dont une fille, en attendant leur déferrement.

Faux billets : K.Thiam, le supposé complice de « Ngaka Blindé » s’est rendu à la police

Khadim Thiam, l’ami et complice du rappeur « Ngaka Blindé » a facilité le travail aux policiers des Parcelles Assainies. Après avoir retrouvé, hier, la somme de 5 millions 270 mille FCFA en faux billets entre les mains du rappeur, les policiers ont fait une perquisition dans la demeure du nommé  Khadim Thiam, ami de Ngaaka Blindé. Là-bas, ils y trouveront une machine à faux billets mais pas ledit compagnon du rappeur qui s’était évaporé dans la nature.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*