Le jack-pot de 40 milliards de Bamba Ndiaye

L’homme d’affaires, Bamba Ndiaye, vient de réussir un grand coup. Il a fini de conclure un accord de cession de capital à une société portugaise de droit suisse, de Btp, dénommée PRE BUILD.

Cette dernière a acquis 35% du capital de Bamba Ndiaye SA qui est en train d’effectuer le vaste chantier d’aménagement et de rénovation totale du Building administratif de Dakar.

L’opération s’est révélée juteuse, car, selon des informations obtenues par le quotidien numérique Le Soir, pas moins de 40 milliards ont été injectés par le nouvel actionnaire dans le capital de la société avec un important ticket d’entrée. Le Sénégalais reste aux commandes de l’entreprise et va piloter l’expansion du groupe en Afrique, surtout dans la zone Ouest-africaine.

Prebuild, un groupe de capitaux privés portugais, dont l’origine remonte à 2001, exerce son activité dans les secteurs de la construction, de l’industrie et des services.

Depuis 2010, le Groupe Prébuild a acquis plusieurs sociétés industrielles au Portugal, dont il faut souligner LEVIRA (mobilier de bureau, au premier trimestre de 2011) la chaîne IZIBUILD (distribution de produits de bricolage, décoration et jardinage en Juillet 2011) et Aleluia Cerâmicas en Janvier 2012.

Le Groupe a investi dans l’acquisition et pour l’essentiel dans la restructuration des entreprises qu’il acquises et rendues viables, en assurant non seulement le maintien de nombreux emplois, mais leur intégration dans une plate-forme industrielle à vocation exportatrice.

Pre-Build fait partie des vingt premières sociétés de construction au sein de l’Union européenne. Ce groupe, déjà présent en Angola, veut faire du Sénégal sa porte d’entrée pour la zone ouest-africaine. «Le groupe Bamba Ndiaye SA a été choisi au terme de nombreux mois de négociations entre les deux parties ».

Le pactole de 40 milliards va servir de levier financier pour les investissements de la nouvelle compagnie PRE-BUILD-BAMBA NDIAYE S.A. C’est la plus grande opération pour une entreprise de BTP au Sénégal. «Avec la rénovation du building, le groupe Bamba Ndiaye a gagné le plus important chantier immobilier dans la zone ouest-africaine, hors Nigéria ».

Le projet, financé par la Banque ouest-africaine de développement (Boad), pour un montant de 25 milliards, fait intervenir au Sénégal plusieurs entreprises italiennes et françaises. «Pas moins de 20 ingénieurs italiens sont en train de travailler dans le projet ».

Le vitrage a été commandé à Saint Gobain, le numéro 1 mondial du secteur. «Cette expertise et cette technologie acquises par l’entreprise Bamba Ndiaye vont faire de cette dernière une puissante compagnie dans le BTP et dans la construction d’immeubles grand standing ».

Les Portugais, qui sont présents dans plusieurs pays, en plus d’un apport financier conséquent, vont également mettre une expertise sur les ouvrages complexes qu’ils ont acquis en Europe et sur les marchés des pays émergents.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*