Le Jour où les sénégalais se rendront compte de la dictature sournoise que l'hyper Président Macky Sall est entrain d'instaurer, Il sera déjà trop tard.

macky-portrait-3Le Jour où les sénégalais se rendront compte de la dictature sournoise que l’hyper Président Macky Sall est entrain d’instaurer, Il sera déjà trop tard.

Sous couvert de lutte contre le terrorisme (un combat légitime) , on s’achemine vers de graves dérives.

En Écoutant les discours et les réactions ça et là, j’ai l’impression que sont considérés terroristes tout ceux qui ne sont pas dans un islam confrérique made in Sénégal.
Plus inquiétant , quand le Président de la République , lui même , verse dans cet amalgame et en se positionnant comme celui qui décide de quel islam dans le culte et la conception serait admissible au Sénégal.

Je cite : « Nous ne saurions accepter qu’on vienne nous imposer une autre forme de religion, avec des pratiques qui ne correspondent ni à nos traditions, ni à notre conception de l’islam » 

Ce discours est digne d’un leader d’extrême droite dans certains pays d’occident.

Il devrait d’ailleurs nous dire ce qu’est notre conception de l’islam!

L’islam du Sénégal est pluriel et cette pluralité est une richesse. 
Désigner comme terroristes potentiels les Sénégalais qui ne sont pas dans les confréries ne peut être de bonne augure pour la cohésion et la quiétude dans ce pays.

Ce qui m’amène à penser que soit ce Président ne comprend rien dans les pratiques de l’islam dans la société Sénégalaise ou sinon son excès de gèle s’inscrit dans un logique machiavélique en vue d’instrumentaliser le sujet du terrorisme.

Pour sans doute faire diversion de sorte à détourner l’opinion de son fulgurant échec à résoudre ou à apporter des réponses aux questions essentielles liées à l’éducation ,l’économies ou le social .
En entretenant la peur et en Gouvernant par cette peur , Museler toute voix dissidente.Interdire toute critique sous le couvert de question de sécurité nationale.

Mais aussi peut être pour plaire et être bien vu des occidentaux.
Macky Sall et son régime , me semble t’il , agissent comme s’ils ne font que transposer les problèmes sécuritaires liées au terrorisme de la façon exactes que les pays occidentaux les conçoivent.
Le Sénégal n’a pas les mêmes problèmes que la France et ni la même situation que le Mali.
Le Sénégal n’est pas aussi ciblé par le terrorisme international comme pourrait être La France ou les Etats Unis.
Ils est alors bon de collaborer avec ces pays parce que le risque Zéro n’existe pas , mais discrètement sans que notre pays ne soit en première ligne.

Nous avons le conflit en Casamance depuis plus de 30 ans sans pouvoir le résoudre.Ce qui va sans dire que le Sénégal n’a absolument pas les moyens de la politique de Macky Sall.

Nous devons lutter contre toute formes de terrorisme , mais toujours graduer la stratégie en fonction du risque , du contexte et des moyens que l’on dispose.
Sans oublier le respect fondamental des droits de l’homme ou de la justice tout court.

Il ne s’agit pas de rester passif jusqu’à ce qu’il se passe l’imparable , mais il faut, à la place mettre en branle le renseignement tout azimut plutôt que le tout sécuritaire à l’aveuglette.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*