Le juge Dème répond à Souleymane Téliko

«J’ai mené le combat à l’interne depuis dix ans. J’ai atteint mes limites, j’ai décidé d’intégrer les centres de décisions», a expliqué le juge démissionnaire de la magistrature Ibrahima Dème, invité ce samedi de «Ça me dit mag» (2sTv).

Souleymane Teliko, le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), réagissant à cette démission dans les colonnes de L’Observateur, a déploré «une véritable perte pour la justice», non sans, subtilement, pointer l’option de son ex-collègue qu’il «respecte» cependant.

«Quand on est en face d’un problème d’une telle nature structurelle, on a le choix entre deux attitudes : partir ou rester en menant le combat de l’intérieur», a posé le président de l’Ums. Qui a ajouté que beaucoup de magistrats ont choisi la deuxième option de l’alternative : se battre à l’intérieur du système.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*