Le jury accorde 115 millions $US au lutteur Hulk Hogan pour violation de sa vie privée

Le jury accorde 115 millions $US au lutteur Hulk Hogan pour violation de sa vie privée

REUTERS

L’ancien lutteur professionnel Hulk Hogan a obtenu gain de cause vendredi dans sa poursuite de 115 millions contre le site d’information Gawker.

Hogan, dont le vrai nom est Terrance Bollea, a poursuivi Gawker pour avoir publié en 2012 une vidéo le montrant en train d’avoir des relations sexuelles avec une amie de sa femme.

Le jury a tranché en sa faveur après deux semaines d’audiences. D’après CNN, Hogan a fondu en larmes après l’annonce du verdict.

Peu après, sur Twitter, l’ancienne tête d’affiche de la WWE a exprimé son soulagement : «Merci Dieu. HH (Hulk Hogan)».

Appel à prévoir

Nick Denton, le fondateur du site à potins, a assuré dans un communiqué que la décision du jury sera contestée. «Étant donné que des importantes pièces à conviction et le témoin le plus important n’ont pas été présentés au jury, nous savons tous que la cour d’appel devra résoudre ce dossier.

«Nous voulons remercier nos avocats pour leur travail dans ce dossier, et nous sommes convaincus que nous aurions obtenu gain de cause si nous avions pu présenter toute l’information au jury.»

Les avocats de Hogan défendaient que Gawker n’avait pas obtenu son consentement et n’avait pas suivi les démarches journalistiques usuelles avant de rendre publique la vidéo.

Invasion de la vie privée

Gawker n’a jamais contacté ni Hogan, ni la femme dans la vidéo ou son mari, qui a filmé le tout. Selon CNN, Hogan a réglé hors-cour une autre dispute avec ces deux derniers individus.

Le procès n’a pas dévoilé qui a coulé l’enregistrement.

L’avocat de Hogan Kenneth Turkel a mis en question la position de Gawker. Citant une entrevue de 2013, il a rappelé que Denton a déjà dit que «l’invasion de la vie privée a des effets incroyablement positifs sur la société».

Selon le site d’information technologique Re/code, plus tôt cette année, Gawker avait vendu des parts minoritaires de sa compagnie pour renforcer sa position financière en prévision du procès Hogan.

Gawker s’est forgé une place dans le paysage médiatique en ligne en présentant du contenu exclusif et souvent controversé. En 2013, le site avait tenté de lever des fonds pour acheter une vidéo du maire de Toronto Rob Ford en train de fumer du crack.

http://www.journaldequebec.com/2016/03/18/le-jury-accorde-115-millions–us-au-lutteur-hulk-hogan-pour-violation-de-sa-vie-privee

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*