Le khalife de Madina Taïbatou : « Nous sommes profondément déçus par la trahison de Macky Sall »

Le khalife général de Madina Taïbatou dans le nord du département de Bounkiling en veut très au président de la République, Macky Sall. Il l’a fait savoir avant-hier, samedi 14 décembre, à l’occasion de son gamou annuel.sedhiou_Khalife-Madina-Taibatou

Ce sont des milliers de fidèles musulmans qui ont convergé ce week end à Madina Taïbatou, à l’appel de Thierno Sérigne Darra Cissé, le khalife général de cette cité religieuse de l’extrême nord du département de Bounkiling, à l’occasion de son gamou annuel. Outre des louanges à Dieu le Tout Puissant Miséricordieux et à son envoyé Seydina Mohamed (PSL), des prières ont été formulées pour la paix en Casamance et dans la sous région, pilier par excellence de toute initiative de développement durable.

Par ailleurs, le guide religieux, âgé dit-on de 94 ans, a déploré les promesses non tenues du président de la République Macky Sall qu’il avait bien reçu durant la campagne qui l’a porté au pouvoir. Selon Thierno Baba Cissé, porte parole du khalife Thierno Sérigne Daara Cissé :  «le président Macky Sall  est venu ici pendant la campagne électorale alors qu’il était candidat à la présidence de la république, on a prié pour lui , il a encore envoyé des émissaires entre les deux tours pour demander des bénédictions, ce que nous avons aussi fait de gaité de cœur, sans lui demander quoi que ce soit, c’est lui qui nous fera comprendre qu’une fois élu, sa priorité sera de prendre en charge nos difficultés ».

Le khalife général Thierno Sérigne Darra Cissé, par la voix de son fils Thierno Baba Cissé, de poursuivre : « malheureusement, jusqu’au moment ou nous parlons bientôt deux ans, rien de tout ça n’est fait. Nous n’avons pas  d’eau potable, nos femmes puisent de l’eau dans des puits qui font plus de quarante cinq mètres, l’électricité n’en parlons pas. Le dispensaire qu’il nous avait aussi promis, rien de tout ça n’est encore concrétisé, nous sommes profondément déçus par cette trahison du président ».

« Je ne sais pas ce que nous aurions fait si le président gambien Jammeh  ne nous avait pas gratifié de ces dizaines de camion de citerne d’eau. Nous l’en remercions sincèrement.  J’ai eu à rencontrer les ministres en charge de l’eau et de l’énergie et tous s’étaient engagé à mettre à notre dispositions un dispositif d’alimentation correcte en eau et en électricité durant toute la période de la ziarra mais personne d’entre eux n’as respecté sa parole », a précisé Thierno Baba Cissé devant une assemblé de talibés avant de lancer ceci : « qu’ils arrêtent  de prendre des engagements qu’ils ne voudront pas respecter demain surtout à l’endroit de dignitaires religieux que nous sommes ». Il a été déploré de structures de santé qui laissent dépourvus face aux risques quotidiens de décès. Des conférences et récitals de coran ont ponctué toute la soirée religieuse axés sur l’Education, les valeurs sociales et les recommandations de Dieu pour que jaillissent les réflexes de solidarité, de tolérance et de travail bien fait.

Sudonline.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*