Le Mexique Dispose De La Corée Du Sud 2-1 Et File En Huitièmes

Dans le cadre de la deuxième journée du groupe F la Corée du Sud et le Mexique croisaient le fer à la Rostov Arena. Les hommes de Juan Carlos Osorio l’emportent 2-1 grâce à Vela et Chicharito.

Après son magnifique succès face au champion du monde allemand (1-0) lors du premier match, le Mexique devait confirmer cet après-midi face à la Corée du Sud. Pour y parvenir, Juan Carlos Osorio alignait un 4-3-3 séduisant avec le trio Vela-Hernandez-Lozano. De son côté le sélectionneur sud-coréen Shin Tae-yong s’appuyait sur un 4-4-2 plus défensif et comptait sur son duo Son-Lee pour contrecarrer les plans mexicains. En début de match, le Mexique obtenait rapidement la possession du ballon face à une formation sud-coréenne très agressive sur le porteur du ballon. La première opportunité du match était coréenne. Sur un long ballon en profondeur, Son filait seul au but mais butait sur la défense mexicaine avant de voir sa frappe détournée en corner.

Dans la foulée sur le corner, Ki plaçait une belle tête détournée en corner par Ochoa (23e). Quelques minutes plus tard, Guardado côté gauche voyait son centre dévié de la main dans la surface par Jang. L’arbitre de la rencontre indiquait le point de penalty. Carlos Vela prenait à contre-pied Cho (1-0, 26e). Cette ouverture du score galvanisait les troupes mexicaines. Suite à un excellent centre de Carlos Vela au point de penalty, Layun voyait son plat du pied détourné en corner par Cho (28e). La Corée réagissait sur un long ballon dans la profondeur pour Son qui prenait de vitesse la défense mexicaine mais butait sur Ochoa très bien sorti (39e). Juste avant la pause, les hommes de Juan Carlos Osorio manquaient de doubler la mise. Servi par Guadrado côté gauche, Lozano semait la zizanie au sein de la défense coréenne et décochait une lourde frappe qui s’envolait dans les travées de la Rostov Arena.

Chicharito libère le Mexique

Au retour des vestiaires, le Mexique partait à nouveau à l’attaque. Sur une touche, Chicharito déviait de la tête pour Vela qui décalait sur la gauche Lozano. Mais la frappe de l’ailier mexicain passait au-dessus (50e). La Corée montrait le bout de son nez quelques minutes plus tard. Son tentait de s’infiltrer dans la défense mexicaine et perdait le ballon. Ki qui avait bien suivi décochait une belle frappe captée en deux temps par Ochoa (56e). La sélection mexicaine mettait la pression sur les buts coréens avec Guardado dans la surface qui enroulait bien son ballon, détourné miraculeusement en corner par Cho (59e). Le Mexique faisait le break peu après l’heure de jeu.

Sur une contre-attaque éclaire, Lozano s’enfonçait dans la défense coréenne et décalait Chicharito dans la surface qui se débarrassait de son adversaire et ajustait de près Cho (2-0, 66e). Les hommes de Shin Tae-yong ne rendaient pas les armes. A l’entrée de la surface, Son décalait Hwang dont la frappe n’inquiétait pas Ochoa (70e). Suite à une saute de concentration, le Mexique manquait de se faire surprendre. Sur une relance, Ochoa transmettait le cuir à Rafael Marquez fraîchement entré en jeu, qui assurait mal sa passe pour son gardien. Son récupérait le ballon mais ne pouvait en profiter (76e). Le Mexique gérait sereinement la fin de match jusqu’aux arrêts de jeu. A l’entrée de la surface, Son enroulait bien son ballon et trompait Ochoa (2-1, 90+3). Grâce à cette victoire étriquée, le Mexique fonçait vers les huitièmes de finale de ce Mondial

Mercatofoot

In the Spotlight

Les gros porteurs en grève à partir de ce lundi

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les gros porteurs entament à partir de ce lundi une grève sur toute l’étendue du territoire national. Gora Khouma et ses camarades fustigent ainsi la reculade de l’Etat du Sénégal dans l’application du règlement 14 de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*