Le Mossad récupère la montre du légendaire espion israélien Eli Cohen

L’agence nationale israélienne de renseignement et des opérations spéciales du Mossad a récupéré un objet personnel important appartenant au légendaire espion israélien Eli Cohen.

Cohen, un juif d’origine égyptienne, a travaillé comme agent israélien infiltré en Egypte et en Syrie avant d’être découvert en pendu en 1965.

Au moment de sa découverte, Cohen avait réussi à gravir les échelons du ministère syrien de la défense, devenant le principal conseiller du ministre syrien de la défense.

Dans une opération spéciale récente, le Mossad israélien a réussi à récupérer la montre-bracelet de Cohen et à la renvoyer en Israël, a-t-on appris jeudi.

Lors d’un récent événement commémoratif dédié à Cohen, le chef du Mossad, Yossi Cohen, a montré la montre à des proches de l’espion, qu’Eli Cohen a utilisé lors de son travail d’infiltration en Syrie.

Après son exécution en Syrie le 18 mai 1965, le gouvernement syrien est resté en possession de tous les effets personnels de Cohen, y compris sa montre. Suite à sa récupération lors d’une opération spéciale, les enquêteurs ont vérifié que la montre appartenait bien à l’espion israélien.

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a fait l’éloge du Mossad suite à la révélation du retour de la montre.

“Je félicite les combattants du Mossad pour cette opération déterminée et courageuse, dont l’unique objectif était de rendre à Israël un souvenir d’un grand combattant qui a grandement contribué à la sécurité de l’état.”

Le directeur du Mossad, Yossi Cohen, a déclaré que la mémoire de l’espion déchu faisait désormais partie du “patrimoine” israélien.

“Nous nous souvenons d’Eli Cohen et n’oublions pas que son héritage, son dévouement, sa détermination, son courage et son amour de la patrie sont notre héritage. Nous nous souvenons et avons maintenu des liens étroits avec sa famille, Nadia et les enfants.”

“Cette année, à la fin d’un effort opérationnel, nous avons réussi à localiser et à amener en Israël la montre-bracelet qu’Eli Cohen portait en Syrie jusqu’au jour où il a été capturé. La montre faisait partie de l’image opérationnelle d’Eli Cohen et faisait partie de son identité arabe fabriquée.”

juif.org/societe-israel/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*