Le parrainage divise le Pds

Ça a chauffé hier lors de la réunion du comité directeur du Pds entre le secrétaire général du parti, Oumar Sarr, et son porte-parole, Babacar Gaye. Réagissant à la déclaration du président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Me Madické Niang, selon laquelle le projet de loi en question sera farouchement combattu, Gaye a cru bon devoir replacer le curseur.

D’après Les Échos, le porte-parole des libéraux a fait savoir à ses interlocuteurs que, étant minoritaire à l’Assemblée nationale, ils ne peuvent pas s’apposer à l’adoption du texte. Et que la priorité devrait être de maintenir la pression sur le régime avec l’espoir d’obtenir que le projet soit dépouillé de l’article où on parle de « candidat électeur » et qui ne viserait que Karim Wade.

Le journal rapporte que c’est là qu’Oumar Sarr intervient pour recadrer Babacar Gaye. Les Échos précise qu’il lui a fait remarquer que le Comité directeur n’est pas l’instance adaptée pour poser cette question, un comité restreint étant en place pour la traiter. Gaye n’aurait pas manqué de répliquer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*