« Le Patriotisme est un Humanisme »

Mémorandum: Déjeuner-Débat avec « Y’en a Marre », le 25 Septembre 2011, au Restaurant Tamtam, Baltimore Maryland.

 

Ceux qui me connaissent, savent déjà qui je suis, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Papa Latyr Faye, Secrétaire général de l’ADRS. La Politique, telle que définie dans la “République de Platon et la Politique d’Aristote”, se veut être “la Gestion de la Cité”, sans prétention aucune, auguste assemblée, nous vous invitons à partager notre perception de ce concept, “la Politique est la Gestion saine de la Cité”.

yen a marre latyr

En de pareilles circonstances de Communion, il nous plait de reprendre Frantz Fanon, « chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir». La Mission de notre Génération, est de relever les Défis « civilisationnels » et existentiels de Paix, de Justice, d’Harmonie et de Concorde sociales. La Clef de réussite se trouve dans le bon usage de la sagesse africaine qui dit : « mieux vaut convaincre que de vaincre, parce que celui qui est convaincu est vaincu, alors que celui qui est vaincu n’est pas convaincu. »

Concitoyennes et concitoyens, membres de la Révolution patriotique, permettez-nous, de partager avec vous la lecture allégorique du Tableau qui nous a été inspiré par le morceau du Keurgui de Kaolack, intitulé « Deuxième mi-temps », « nous avons perdu le Match d’ouverture, en faisant jouer les Socialistes la Première mi-temps, et les Libéraux la Seconde. Nous devons donc rigoureusement et minutieusement, sélectionner les Acteurs du Match capital de 2012, pour espérer qualifier le Sénégal au Concert des Grandes Nations victorieuses du 21e et des siècles à venir». Pour ce faire, nous devons tous ensemble, faire face, de manière effective et efficiente aux Alter-noceurs, mais aussi et surtout, aux Adeptes de la Politique de la Chaise-vide, en occurrence, les Partis politiques qui ont bénévolement choisi de boycotter les Dernières Législatives, afin de punir le Peuple sénégalais  de leur avoir refusé les Portes du Palais de la République, lors des Présidentielles de 2007. En guise d’illustration, il a fallu le 23 Juin 2011, que le Peuple se substitue à ceux-là qui étaient sensés le représenter à l’Assemblée Nationale, pour voir le Projet de Loi, portant sur les « colistiers », rejeté. A la surprise générale, ces Partisans du moindre effort, se regroupent dans des mouvements comme le « M23 », pour usurper la Victoire au Peuple Souverain, et sur la même lancée, phagocyter le Mouvement « Y’ en a marre », jusqu’alors révolutionnaire, ou le reléguer au second plan. La banque route socio-économique et même politique du Sénégal, est un long processus qui couvre la période de 1960 à nos jours. Les auteurs de ces Crimes, restent toujours impunis, et d’aucuns prétendent même à la Magistrature Suprême. Comme le dit l’adage, « on ne peut faire du Vrai avec du Faux». En guise de rappel :

  • Les Socialistes n’ont réussi que la Balkanisation du Continent Noir et la dilapidation de son immense Richesse économique.
  • Les Libéraux ont fini de mettre en agonie les Valeurs culturelles positives négro-africaines.

Les Fils et Filles de Thomas Sankara, Patrice Emery Lumumba, Kwame Kuruma, Diomo Kenyatta, Cheikh Anta Diop, pour ne citer que ceux-là, ne veulent pas de régime de Transition, mais plutôt d’un Régime de Rupture.

  • Rupture d’avec la Pensée erronée, communiste et socialiste.
  • Rupture d’avec la Pensée unique libérale.
  • Rupture d’avec les Présidents d’Obédiences étrangères.

 lion de cheikh ibra

 

Sur la question de la recevabilité de la Candidature de Maître Abdoulaye Wade, en vu des Présidentielles de 2012, notre position est claire, elle est anticonstitutionnelle. Mais au demeurant, nous réitérons notre Confiance en la Justice de notre Pays, mais aussi et surtout, au Génie du Peuple sénégalais, qui, à chaque fois que besoin se fait sentir, se dresse comme un seul homme, pour exiger et réclamer en toute Souveraineté, tout ce qui lui revient de droit. Si le Conseil constitutionnel déclare cette Candidature irrecevable, nous nous en réjouirons, mais si le contraire se passait, nous garderions notre Posture républicaine, parce que conscients du fait, qu’être candidat, n’est pas nécessairement synonyme d’être victorieux ou élu. Nous n’accepterons absolument pas que le Pays soit mis à feu et a sang, et quiconque intenterait à sa Stabilité, réaliserait que « la légitimité prime sur la légalité ». Ne donnons pas au Pouvoir en place, à 29 jours des Échéances électorales, l’occasion de les repousser jusqu’en 2014, comme l’a bien théorisé, l’Auteur de « lui et moi », pour ne pas citer Idrissa Seck, ni à l’Opposition non-républicaine, l’opportunité de faire du Peuple sa chair à canon, pour accéder aux Commandes de l’Appareil étatique. Force est de rappeler que, « le Poète est celui qui a le front éclairé », mais aussi, « le vrai Politique est celui qui sait garder son Idéal, tout en perdant ses illusions ».

 

Enfin, chers Parents et Amis, Frères et Sœurs, la Conviction des Bons Esprits demeure, que le Candidat qui réunirait autour de lui, les Qualités et les Personnalités requises, pour dignement et efficacement présider aux Destinées du Sénégal, se démarquerait purement et simplement des « Pouvoiristes », qui ne pensent qu’au Partage du Butin, et qui n’hésiteraient aucunement à envoyer le Peuple à la charnière, pour disposer en Bons Princes, des Deniers publics, en l’honneur de leur Père commun: Niccolo Machiavel li.

 

En toute Fierté, nous commémorons Thomas Sankara, « la Patrie ou la Mort, nous vaincrons».

sankara 000

 

Nous terminons par la Signature de Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul: « WA SALAMU ALA MANI TABAQAL QUDA » (la Paix est avec ceux-là qui suivent le Droit Chemin, celui de la Vérité).

Merci de votre aimable Attention.

Fait le 25 Septembre 2011.

Papa Latyr Faye

 LATYR FAYE

MBA, International Development Consulting

bayefaaltouba@gmail.com

“Justice to the Righteous-Rule of Law” (Justice aux Ayants droit-Force à la Loi)

 

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*