Le Pds flingue Macky Sall «C’est la déception généralisée dans la société»

En réunion hier la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) a exprimé les vives pdsinquiétudes des populations face au pouvoir en place qui fait encore «dans le tâtonnement et l’hésitation». Dès lors, les frères de Abdoul Aziz Diop encouragent le Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) à les accompagner dans leur redéploiement à l’intérieur du pays, afin de mieux cerner «l’ampleur de la déception généralisée de l’ensemble des couches de la société».

Les cadres libéraux sont très remontés contre le régime en place qui, disent-ils, peine véritablement à répondre de manière efficace et diligente aux difficultés du monde rural, de l’école Sénégalaise, de la santé publique, du tourisme, du sport, de l’emploi, bref de l’ensemble des secteurs de la vie nationale. «Conscient de son propre échec, le pouvoir de Macky Sall a fini de plonger le Sénégal dans un cycle infernal de régression économique et démocratique, caractérisé par une justice politique à la solde d’un exécutif mal en poing et dont la seule ambition manifestée jusque-là demeure la tentative d’affaiblir et de museler le Pds, aujourd’hui principal parti politique du pays», ont dit Mayoro Faye et Cie. A les en croire, «il ne fait plus l’ombre d’un doute que le régime en place continue de s’acharner tout bonnement contre les dignitaires du Pds et de harceler à outrance leurs vaillants responsables qui, en réalité, n’ont commis qu’un délit, celui de la dignité retrouvée et de la loyauté affirmée envers un homme, un père et un guide, Me Abdoulaye Wade».

«Justice sélective»

Pour toutes ces raisons, la Fncl voudrait «réaffirmer son soutien et sa solidarité sans réserve à son Secrétaire général Abdoul Aziz Diop et à la sœur de parti, Mme Adja Aïda Ndiongue, aujourd’hui, victimes des dérives d’un pouvoir en souffrance endémique et totalement éloigné des principes fondamentaux d’un Etat de droit, socle de la République». Mieux, elle en appelle à «une mobilisation de l’ensemble des militants et sympathisants du Pds, aux avocats de la démocratie, à l’opinion nationale et internationale pour que cesse cette justice sélective de vainqueurs revanchards, dans l’intérêt de la stabilité et de la cohésion nationales». La structure dit apprendre, avec beaucoup d’intérêt, «le regain de confiance des Sénégalais autour du Pds et s’honore conséquemment surtout de la grande reconnaissance témoignée à l’endroit du frère Secrétaire général national, le Président Abdoulaye Wade, partout où la délégation est passée». Aussi, «la Fncl encourage le Comité directeur à l’accompagner dans le redéploiement du parti à l’intérieur du pays, afin de mieux cerner l’ampleur de la déception généralisée de l’ensemble des couches de la société».

In the Spotlight

Départ de ZUMA ! Par Ibrahima Sene Pit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Départ de ZUMA ! Le Vice Président de la République SUD Africaine, devenu récemment Président de l’ANC, parti majoritaire à l’Assemblée nationale, est devenu le remplaçant du Président ZUMA déchu! Paradoxalement, il ne s’est trouvé [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*