Le préfet de Dakar interdit l’opposition de manifester devant l’assemblée

De sources sûres,le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, a déjà signé l’arrêté d’interdiction. Celui-ci informe qu’ »est interdit le rassemblement déclaré par Messieurs Ibrahima Diaw, Assane Bâ et Birane Barry, au nom de la structure dénommée front démocratique et social (Fds), et programmé le jeudi 19 avril 2018, de 9 heures à 15 heures à la place Soweto, devant l’Assemblée nationale. »

Les motifs évoqués sont : la violation de l’arrêté numéro 007580/Mint/Sp du 20 juillet 2011 (Ndlr: l’arrêté Ousmane Ngom), menaces de troubles à l’ordre public, risques d’infiltration par des individus, risques d’affrontements entre personnes appartenant à des camps opposés, mais aussi entrave à la libre circulation des personnes et des biens.

« Toute violation de cette mesure sera punie des peines prévues par la loi« , souligne l’arrêté. Selon les mêmes sources, les autorités en charge de la sécurité publique, la gendarmerie ainsi que la police, s’affairent pour assurer l’ordre public, ce jeudi, jour de vote de la loi sur le parrainage à l’Assemblée nationale.

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*