Le Premier ministre indien Narendra Modi à la Maison Blanche

PM INDIENNarendra Modi est reçu à la Maison Blanche ce mardi 7 juin pour un déjeuner de travail avec Barack Obama. Il s’agit de la septième rencontre entre les deux hommes, la quatrième visite de Narendra Modi aux Etats-Unis en à peine deux ans. Les deux responsables mettent en avant leur relation d’amitié, qui n’était pas si évidente lors de l’arrivée au pouvoir du Premier ministre indien.

Narendra Modi fut longtemps interdit de séjour aux Etats-Unis, accusé d’avoir « laissé faire » les sanglantes émeutes anti-musulmans de 2002 au Gujarat, l’Etat de l’ouest de l’Inde qu’il dirigeait alors. Mais dès son accession au poste de Premier ministre, l’interdiction a été levée. Dans sa politique du pivot vers l’Asie, Barack Obama avait en effet besoin d’une Inde forte pour faire le poids face à la Chine. Narendra Modi parlera mercredi 8 juin devant le Congrès réuni au grand complet, un honneur réservé aux seuls dirigeants des pays amis des Etats-Unis.

Au menu des discussions à la Maison Blanche : l’énergie (l’Inde a des besoins immenses), le climat, la défense (Washington est le premier exportateur d’armes vers l’Inde), et le commerce avec des échanges entre les deux pays de plus de 100 milliards de dollars par an – qu’ils espèrent multiplier par cinq ces prochaines années. On attend peu d’annonces, même si les discussions avec l’américain Westinghouse pour la construction d’une centrale nucléaire ont bien avancé.

Pour préparer l’après-Obama, Narendra Modi rencontrera peut-être Hillary Clinton ou Donald Trump, qui a déjà accusé l’Inde de « voler les emplois des Américains ». Afin d’éviter tout revirement, des députés américains amis de l’Inde espèrent faire rapidement adopter par le Congrès plusieurs projets de loi fixant les rapprochements de ces dernières années entre les deux pays dans les domaines de la défense et de l’économie.

Source: rfi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*