Le président SALL et le Premier ministre israélien font la paix

Le président SALL et le Premier ministre israélien font la paix

Benjamin Netanyahu a profité du 51e  Sommet de la CEDEAO pour amadouer les chefs d’Etat membres de l’organisation.

Par d’intenses lobbying, le Premier ministre de l’Etat Hébreux est parvenu  s’inviter à Monrovia, la capitale Libérienne. Au sortir du sommet, Israël, qui ne méconnait ses grandes potentialités, compte non tenu des nombreuses voix dont elle dispose aux Conseils  des Nations Unies,  joue la carte de la « real-diplomatie » avec l’Afrique de l’Ouest.

« Je crois au renforcement de nos relations, qui est l’une de nos principales priorités, les priorités nationales et internationales de l’Etat d’Israël … Israël ouvre deux nouvelles missions commerciales: une en Afrique de l’Ouest, une en Afrique de l’Est, pour augmenter considérablement le commerce entre nos pays », a annoncé Benjamin Netanyahu.

Avec le Sénégal, une réunion tenue ce dimanche, a suffi à arrondir les angles. Après une réunion éclaire, les deux dirigeants ont  décrété la fin de la crise.

Le 24 décembre dernier,  à la suite du vote à l’ONU d’une résolution contre les colonies israéliennes, le Premier ministre israélien a annoncé «une série de mesures diplomatiques » contre la Nouvelle-Zélande et le Sénégal, avant de rappeler son ambassadeur à Dakar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*