Le président Zuma hué à la cérémonie d'hommage à Mandela, Obama et Mugabe acclamés

Le président sud-africain Jacob Zuma a été hué à plusieurs reprises au début de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela, mardi à Soweto, tandis que ses homologues américain Barack Obama et zimbabwéen Robert Mugabe ont été acclamés quand leur visages sont apparus sur des écrans géants.Si M. Zuma a été hué, l’ancien président Thabo Mbeki –contraint par Zuma à quitter le pouvoir en 2008– et le vice-président Kgalema Motlanthe –qui s’était présenté contre Zuma à la tête de l’ANC, le parti au pouvoir, fin 2012– ont en revanche été très applaudis à leur arrivée dans le stade Soccer City. funeraille
La télévision sud-africaine a montré dans l’assistance des groupes de partisans des Economic Freedom Fighters, le nouveau parti très anti-Zuma de l’ancien président des jeunes de l’ANC Julius Malema, qui recrute essentiellement dans les masses de chômeurs et dont les troupes sont souvent indisciplinées.

Arrivé une heure en retard à la cérémonie, le président américain Barack Obama a reçu une ovation des quelque 60.000 personnes présentes dans le stade.Le vice-président de l’ANC Cyril Ramaphosa, Monsieur Loyal de la cérémonie, a dû appeler au calme pour que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon puisse prendre la parole. Que tous soient disciplinés, a-t-il demandé.Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui est très populaire parmi les plus défavorisés des Sud-Africains pour s’être élevé contre le pouvoir économique des Blancs, a été également très acclamé.
(avec AFP)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*