LE REAL MADRID REMPORTE SA 10E LIGUE DES CHAMPIONS Vainqueur de l'Atlético (4-1, ap), le Real Madrid tient (enfin) sa Decima

Mené jusque dans le temps additionnel, le Real Madrid a finalement décroché sa 10e Ligue des champions en battant l’Atlético Madrid (4-1, ap), samedi à Lisbonne. Ramos (90e+3), Bale (110e), Marcelo (118e) et Ronaldo (120e) ont répondu à Godin (36e) et donné la victoire au club entraîné par Carlo Ancelotti.

La joie intense du Real, vainqueur de la C1. (Reuters)

Le Real la tient, sa Decima. Douze ans qu’il courait après. Douze ans qu’il rêvait de soulever cette fameuse dixième Coupe aux grandes oreilles. Samedi, à Lisbonne, le club merengue est donc redevenu roi d’Europe, en domptant le nouveau roi d’Espagne : son voisin de l’Atlético (4-1, ap). A quelques secondes près, l’équipe de Diego Simeone aurait régné sur le Vieux Continent. Mais en arrachant la prolongation d’une tête rageuse, sur un corner de Modric, dans les ultimes instants du temps additionnel (1-1, 90e+3), Sergio Ramos en a décidé autrement. Gareth Bale a ensuite fait oublier une finale fantomatique, à la conclusion d’un raid d’Angel Di Maria (2-1, 110e). Marcelo (3-1, 118e) etCristiano Ronaldo, sur penalty (4-1, 120e), ont tué le suspense.

Jusqu’à cette prolongation salvatrice, la bande de Carlo Ancelotti s’était pourtant heurtée à une équipe diablement efficace, malgré la sortie prématurée de Diego Costa. Et, comme souvent, d’une solidité à toute épreuve. Cette saison, quand la formation de Simeone débloque le compteur, impossible de la rejoindre. Le Real a craqué à la 36e minute, sur une tête lobée de Godin. Godin, le héros du Camp Nou, bien aidé par la mauvaise appréciation de Casillas (0-1, 36e).

Godín avait ouvert le score face au Real

Godín avait ouvert le score face au Real

L’Atlético a couru après le ballon. A plié devant deux raids solitaires de Bale (32e, 78e) et un coup franc de Ronaldo (54e). Pour plier en prolongation. Quarante ans plus tôt, l’Atlético avait perdu sa première finale de Ligue des champions, face au Bayern (1-1, 4-0). Cette fois, il a subi la loi du Real. Du haut de sa dixième Ligue des champions, il est, plus que jamais, le club le plus titré d’Europe.

Avec Eurosport

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*