Le responsable des étudiants khalifistes sous mandat de dépôt

l’arrestation du fils de Falaye Baldé, Ama

Placé sous mandat de dépôt, hier, par le maître des poursuites, Al Ousseynou Sy, responsable des étudiants khalifistes et des jeunes socialistes à Kaolack, fera face au juge, demain jeudi. Il serait poursuivi pour manifestation illégale et destruction de bien appartenant à l’Etat (bus Dakar Dem Dikk : ndlr). Al Ousseynou Sy, responsable des étudiants khalifistes et des jeunes socialistes à Kaolack, a fait face, hier, au maître des poursuites. Il a été placé sous mandat de dépôt au terme de ce face à face avec le parquetier et sera présenté, ce jeudi, au juge du tribunal des flagrants délits pour jugement. Selon son avocate, il est reproché au jeune khalifiste des faits de manifestation illégale, destruction de bien appartenant à l’Etat (bus Dakar Dem Dikk : ndlr). Sur les faits, la robe noire a révélé que son client a été arrêté lundi dernier vers les coups de midi. Sur une question de savoir si son arrestation avait un rapport avec les manifestations qui ont eu lieu après la publication, par le Conseil constitutionnel, de la liste provisoire des candidats devant prendre part à la prochaine élection présidentielle, l’avocate a répondu par la négative. Elle a précisé que « la manifestation a eu lieu dans l’après-midi, vers 16 heures. Et d’après les dires de mon client, il a été arrêté suite à une histoire de vol. Les femmes Khalifistes ont crié au voleur et il s’est lancé à la poursuite du voleur, jusque dans un bus Dakar Dem Dikk. Là, le voleur s’en est pris à lui et le receveur aussi. Ils l’ont bien lynché et Al Ousseynou m’a même dit qu’il a perdu son argent. Bassirou Samb : « être Khalifiste dans ce pays est devenu un délit » C’est par la suite qu’ils l’ont arrêté et conduit à la police de Dieuppeul ». Poursuivant, l’avocate ajoute : « il a été présenté au maître des poursuites, hier, avant d’être placé sous mandat de dépôt. Il va comparaître demain, jeudi, à l’audience du tribunal des flagrants délits. Il serait poursuivi pour manifestation illégale, destruction de bien appartenant à l’Etat ». Par ailleurs, Bassirou Samb, coordonnateur des jeunes khalifistes, a tenu à déplorer l’acharnement dont les Khalifistes sont victimes de la part du régime du Président Sall. « C’est comme si être Khalifiste dans ce pays était devenu un délit. Il suffit simplement d’être colorié khalifiste pour que tu sois traqué, maté et arrêté. Il faut que Macky Sall comprenne que ce pays ne lui appartient pas. Nous nous sommes tous battus au prix de notre vie pour qu’il soit là où il est aujourd’hui. Des gens comme Malick Bâ sont tombés au front. Aujourd’hui, il utilise la justice pour éliminer des adversaires. Il utilise les forces de l’ordre pour mater les citoyens. Il utilise la presse pour désinformer. Il faudrait qu’il revienne à la raison parce qu’il ne peut pas organiser des élections dans ce pays en choisissant ses adversaires », a-t-il dit. Toutefois, il demande aux chefs religieux et coutumiers d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Cheikh Moussa SARR

In the Spotlight

Les USA volent le pétrole syrien (Vidéo)

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les Etats-Unis seraient en train de dérober le pétrole syrien depuis la province de Deir Ezzor. C’est ce qu’a révélé l’agence syrienne Arabi Today, à la foi d’un membre des Forces démocratique syriennes (FDS), cette [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*