Le retour des Kadhafi en politique? L’avocat de la famille le confirme à Sputnik

Motivé par la situation dévastatrice dans son pays natal, le fils cadet de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam Kadhafi, est prêt à revenir dans les milieux politiques, a déclaré son avocat à Sputnik.

Ayant quitté la politique en 2008, le fils cadet du colonel Kadhafi, Saïf al-Islam, est prêt à faire son grand retour en raison de la situation désastreuse en Libye.

«La situation actuelle dans le pays, l’absence de dialogue, le manque de compréhension de la situation actuelle, tout cela nécessite le retour de Saïf al-Islam pour parvenir à un accord politique», a déclaré à Sputnik l’avocat de la famille Kadhafi, Khalid al Zaidi.

L’avocat a rejeté les informations selon lesquelles le fils cadet de Mouammar Kadhafi avait quitté le territoire de la Libye. Selon lui, Saïf al-Islam communique avec les leaders libyens et des représentants des tribus afin de parvenir à un règlement politique et la réconciliation des parties en conflit.

«Son travail se compare favorablement aux négociations qui se mènent en Tunisie. Les négociateurs ne s’occupent pas de stabilisation, mais concluent des accords les uns avec les autres, protégeant les intérêts privés, loin des besoins des Libyens ordinaires. Lors de telles négociations, les plans des États étrangers sont réalisés, qui bénéficient de la crise libyenne prolongée», a noté M.al-Zaidi. «Les Libyens n’attendent rien de ces négociations, parce que depuis sept ans elles n’ont pas abouti. Elles apportent seulement la souffrance, la guerre, la destruction et la faim.»

Saïf al-Islam Kadhafi ne souhaite pas l’appui de certaines forces politiques ou des groupes armés, mais du simple peuple. «Tous les Libyens sont armés jusqu’aux dents, toutes les tribus ont un solide arsenal d’armes. Saïf al-Islam s’appuiera sur le désir des Libyens ordinaires de prendre part à la lutte contre le terrorisme et de stabiliser la situation dans le pays. La plupart des tribus libyennes attendent une action de lui. Maintenant, il est le seul espoir pour les habitants du pays», a communiqué l’avocat des Kadhafi.

Après l’assassinat de Mouammar Kadhafi, une véritable chasse a été entamée aux membres de sa famille: Saïf Al-Islam a été jeté en prison et condamné à mort en 2015. En juillet 2017, il a été amnistié. Actuellement, le fils de Kadhafi «se déplace dans tout le pays et tient de nombreuses réunions avec les gens, les tribus et les dirigeants locaux», a conclu l’avocat.

In the Spotlight

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad, en Russie dans le cadre d’une visite de travail. Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*