Le roi du Maroc annule sa venue au sommet de la Cédéao suite à l’invitation de Benjamin Netanyahou

Rabat, qui n’a pas de relations diplomatiques avec l’Etat hébreu, a décidé de ne finalement pas participer au prochain sommet économique des pays d’Afrique de l’Ouest, suite à une polémique liée à la présence du Premier ministre israélien.

Mohammed VI «souhaite que sa première présence à un sommet de la Cédéao [Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest] n’intervienne pas dans un contexte de tension et de controverse, et tient à éviter tout amalgame ou confusion», ont fait savoir les services du roi du Maroc publié dans la nuit du 1er au 2 juin.

Si le souverain marocain avait bel et bien prévu d’assister au sommet de la Cédéao, la décision de plusieurs pays membres de l’organisation de «réduire au minimum leur niveau de représentation à ce sommet en raison de leur désaccord avec l’invitation adressée au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou», l’a fait changer d’avis, précise le texte.

La candidature du Maroc pour adhérer à la Cédéao, une organisation intergouvernementale qui vise à développer la coopération économique entre les pays d’Afrique de l’Ouest, devait être examinée les 3 et 4 juin lors du 51e sommet de celle-ci, au Liberia.

Le Maroc n’entretient officiellement pas de relations diplomatiques avec Israël, dont le Premier ministre avait fait savoir qu’il se rendrait au sommet de la Cédéao à la tête d’une délégation diplomatique et économique.

https://francais.rt.com/international/39176-roi-maroc-annule-venue-sommet-cedeao-invitation-benjamin-netanyahou

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*