Le scandale des terrains achetés à l’Etat à 1000 Fr le M2 et revendus à l’Etat 7000 Fr le M2…Avec la complicité de la CSS

racine-sy-scandaleVous allez voir comment un individu achètes des terrains à des miettes à l’état et les revend à des institutions de l’Etat sept fois plus cher…Une arnaque légalisée…

C’est un deal de 10,5 milliards CFA

Il y a eu à une époque les terres de l’aéroport de Dakar étaient cédées à un spéculateur immobilier pour une bouchée de pain, afin de pouvoir, officiellement financer la construction du monument de la renaissance.
On se retrouvait après dans le même scénario avec La Caisse de sécurité sociale, qui a décaissé plus de 10,5 milliards de francs Cfa pour acquérir 150 ha de terres auprès de l’ancien député libéral, Oumar sy, que l’ état avait permis d’acheter par le biais de sa société Egbos, 700 ha de terres a 1000 fr cfa le mètre carré dans la zone de Bambilor, tirés de la part acquise par l’Etat sur le titre foncier de l’ancien coln français, M. Bertin.

chèque-payéDes terres cédées à très bas prix par l’Etat, Que l’ancien député Oumar SY a revendu à un démembrement de ce même Etat c’est-à-dire a la CSS, en faisant 700% de bénéfices.

Une opération nébuleuse et bien fructueuse pour l’ancien député Omar Sy en vendant à plus de dix milliards un petit morceau des terres qu’il avait reçu. Pour lui, il n’était pas question de virements selon les banquiers qui ont payé ces chèques et sourcé xibaaru, Oumar Sy se faisait payer aux guichets, et en liquide. Ce comportement avait même fini par excéder certains responsables d’agences, qui se plaignaient que l’ancien député ne les avertissait même pas avant de passer retirer des gros montants, dont certains dépassaient le milliard. Mais ce dernier expliquait son attitude par l’impatience de ses partenaires qui ont besoin d’argent.

Le mètre carré acquis à 1 000 francs, revendu à 7 000 francs Cfa Soit sept fois plus cher même si les Boss de la CSS avaient trouvé l’opération approuvée par le Conseil d’administration de la maison tout-à-fait normale. Les Sénégalais ne sont pas convaincus

Pour rappel c’étaient des terres laissées à l’abandon, occupées par la suite par les populations locales qui vivaient là-bas, sans pour autant jouir des droits réels sur ces terrains.

A l’époque une tentative de les déloger par les héritiers du fameux commandant Bertin, avait créé une situation à la limite de l’insurrection. Pour calmer les esprits et satisfaire les uns et les autres, l’ancien Président s’était impliqué et avait décidé de payer les terres et de les céder par la suite à leur occupants.

Par la suite des vautours sont venus après, se servir sur ces terres fertiles, qui constituent une réserve foncière inestimable aux portes de Dakar.
Penda Sow pour xibaaru.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*