Le Sénat argentin rejette la légalisation de l’IVG

À l’image de la société dans son ensemble, le monde politique argentin est extrêmement divisé sur ce sujet sensible. Pour preuve, le vote des députés le 14 juin : les élus avaient donné leur feu vert à la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par 129 voix contre 125.La décision du Sénat, le 9 août, de s’opposer à ce projet, a confirmé une fois encore les forts désaccords qui traversent la classe politique. Après seize heures de discussion, c’est par une faible majorité – 38 voix contre 31 – que la chambre haute du Congrès de Buenos Aires a rejeté…

la-croix.com/Monde/Ameriques

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*