«Le Sénégal a changé, les Sénégalais ont beaucoup changé»: Souleymane Ndéné Ndiaye

L’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye retrouve la plume. Dans un texte de contribution publiée dans Libération quotidien ce samedi, Jules Ndéné tire les leçons du 23 juin et rappelle le message que le peuple a délivré à ses élites, un message qui selon lui, n’aurait pas été entendu.

 « J’étais Premier ministre à l’époque et ce que j’ai compris ce jour-là, ce ne sont ni les politiques ni les membres d’une société civile, aujourd’hui aphones, qui me l’ont appris », écrit Souleymane Ndéné Ndiaye, avant d’inviter les hommes et femmes politiques de tous bords à faire de ce triptyque le socle de leur action quotidienne : « écouter, entendre, comprendre ». Les Sénégalais, à en croire l’ancien Premier ministre, « ne sont guère écoutés depuis l’acte 2 de l’alternance politique ». « Pourtant, les oreilles ne sont pas loin du cerveau », fait remarquer l’avocat qui n’a pas manqué de faire allusion aux convocations de la Crei, cette cour qui poursuit d’anciens responsables du Pds soupçonnées d’enrichissement illicite.

Jules Ndéné de dénoncer ce qu’il considère comme une « instruction à charge », « le plus mauvais service qui pouvait être rendu à la justice de notre pays », écrit-il dans les colonnes de Libération quotidien.

 ruepublique.com


Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*