Le Syndrome Du «Tassaaroo» Guette «Mankoo Wattu Senegaal»

Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Sénégal

front-mankoo-wattu-senegaalLe Syndrome Du «Tassaaroo» Guette «Mankoo Wattu Senegaal» 

Le syndrome du «Tassaaroo» (la division) guette «Mankoo Wattu Senegaal». La coalition qui regroupe des partis et formations de l’opposition va tout droit vers la cassure. Et c’est l’audience que «Njiitu Reewmi» lui accorde demain qui va précipiter la fin de l’unité.

Non seulement, un malaise s’est installé, après les commentaires qui ont suivi le voyage de son coordonnateur, Malick Gakou, à quelques heures du premier rendez-vous (mardi : Ndlr), maintenant, c’est le format de la rencontre et la composition de la délégation qui crée des problèmes.

Après que certains leaders, comme Abdou Mbaye (Act), Idrissa Seck (Rewmi), Pape Diop (Bokk Gis-Gis) ont décidé de bouder la rencontre, il se dessine que Mamadou Diop «Decroix» soit le chef de délégation et Oumar Sarr du Pds, le rapporteur. Hop, c’est la goutte de trop !

La division…

Un groupe de leaders de partis politiques et de mouvements s’est formé pour dénoncer les manœuvres en cours au sein de Mankoo Wattu Senegaal. D’ailleurs, ces frondeurs dont Ousmane Faye du Psd/Jant bi Rénovation et l’ancienne ministre sous Wade, Aminata Lô Dieng, devraient se réunir entre aujourd’hui et demain, pour se démarquer des décisions prises par la conférence des leaders. Un communiqué de presse va sanctionner la rencontre, à l’issue de laquelle, une position claire sera dégagée. En tout cas, si ce n’est pas une fronde, ça la fleure…

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*