Le Tchad ferme l’ambassade du Qatar, accusant ce dernier de tentatives de déstabilisation

Le Tchad a annoncé mercredi la fermeture de l’ambassade du Qatar à N’Djamena en raison des « tentatives (de l’émirat) de déstabilisation du Tchad à partir de la Libye ».

La décision a été signifiée à l’ambassadeur du Qatar mardi 23 août en fin de journée, qui a dix jours pour quitter le Tchad avec l’ensemble du personnel diplomatique qatari.

Une fermeté motivée par « l’implication continue de l’État du Qatar dans les tentatives de déstabilisation du Tchad depuis la Libye », indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Pour la stabilité et la paix dans la région »

« Pour sauvegarder la paix et la stabilité dans la région, le Tchad appelle le Qatar à cesser toute action pouvant porter atteinte à sa sécurité ainsi que celle des pays du Bassin du Lac Tchad et du Sahel », conclut le communiqué.

Au début du mois de janvier, le Tchad avait annoncé la fermeture de la frontière terrestre avec son voisin libyen, en faisant état « d’une potentielle grave menace d’infiltration terroriste ». Six mois plus tard, en pleine crise du Golfe, le Tchad avait rappelé son ambassadeur au Qatar, à l’instar d’autres pays africains (Sénégal, Mauritanie).

In the Spotlight

Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy

by James Dillinger in A LA UNE 0

Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy La star ivoirienne du reggae, Alpha Blondy, réagit à a vidéo de la chaîne américaine CNN sur l’esclavage en Libye. Dans une vidéo postée sur sa [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*