L’économie mondiale victime du "Brexit"

christine_lagardeLa sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne par référendum a impacté les perspectives mondiales de croissance, déclare le Fonds monétaire international (FMI).

Il a abaissé mardi ses prévisions de croissance en raison d’une “incertitude exceptionnelle” créée par le vote britannique en faveur d’une sortie de l’UE.

Le produit intérieur brut (PIB) mondial ne devrait plus progresser que de 3,1 % en 2016 et de 3,4% en 2017, selon le FMI.

Il précise qu’il est trop tôt pour ses économistes d’affirmer avec certitude que cette légère baisse va se confirmer.

Les perspectives se sont également détériorées en Afrique subsaharienne, en raison de problèmes dans les 2 plus grandes économies de la région, le Nigeria et l’Afrique du Sud.

Le Nigeria, premier producteur africain de pétrole, devrait tomber en récession cette année, à -1,8%, ce qui risque de ralentir fortement la croissance en Afrique subsaharienne.

La Chine, par contre, continue d’afficher une forte croissance, qui pourrait atteindre à 6,6 % à la fin de 2016

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*