Législatives 2017: Les avocats de la Coalition Taxawu comptent traîner l’Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la Cedeao

Le scrutin législatif du 30 juillet dernier est loin de connaître son épilogue. Après Y’en a marre et plusieurs autres organisations citoyennes (Raddho et Amnesty), les avocats de la Coalition Manko Taxawu Senegaal ont annoncé ce mercredi, suite au rejet de leurs recours en annulation des résultats de Dakar, leur ferme volonté de traîner l’Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la Cedeao.

« Si nous estimons que des magistrats sont coupables de forfaiture, nous pouvons les traduire devant les juridictions.

Au-delà, nous estimons que nous avons la possibilité de traduire l’Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la Cedeao, parce qu’organiser aujourd’hui, des élections dans des conditions qui ne sont régulières, la loi nous donne la possibilité de saisir la Cour de justice de la Cedeao.

C’est une question que nous allons étudier et le moment venu, nous aviserons », a révélé Me El Mamadou Ndiaye, un des avocats de Manko Taxawu Senegaal.

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*