Législatives : Jean-Paul Dias rejette la date du 30 juillet

Il n’est pas d’accord avec le choix du président Macky Sall de tenir les élections législatives le 30 juillet prochain. Jean-Paul Dias, leader du Bloc des centristes Gaindé (BCG) et membre de la mouvance présidentielle, estime que la date retenue coïncide avec la saison des pluies. « Pour moi, la date n’est pas bonne. En tout cas elle n’est pas la meilleure. Parce qu’on sera en période de pluie, dans le Sénégal des profondeurs surtout, durant la campagne électorale notamment », explique Jean-Paul Dias dans un entretien au journal Lobservateur.

« La date du 2 juillet était peut-être acceptable, concède-t-il, mais à partir du moment où personne ne s’est rendu compte qu’on serait en plein ramadan, ce n’est la faute de personne. Tout le monde avait accepté cette date. Donc, il fallait l’avancer, avant le 2 juillet, avec l’ancien fichier, parce qu’en réalité c’est le problème du fichier qui commande la date. Donc, soit on avance la date et on utilise l’ancien fichier, ou alors on repousse l’élection jusqu’au mois de septembre ou octobre, ce qui poserait le problème de la légitimité de l’Assemblée nationale », théorise Dias père.

Auteur: seneweb News – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*