Législatives : Le scrutin va coûter 16 milliards

Un carnage financier. Un massacre de deniers publics. Bref, du n’importe quoi ! Ce sont en ces termes que Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, qualifie le budget pour le  scrutin de juillet prochain.  «  On a prévu environ cinq à six milliards  pour l’organisation du scrutin, on ira jusqu’à  seize milliards francs Cfa. Le scrutin va coûter 16 milliards  de nos francs. C’est inacceptable. C’est de la fantaisie. Certains disent que la démocratie n’a pas de prix. Mais, elle a un coût. Moi, je dis que c’est le prix du désordre », s’est indigné le député. Il poursuit : « A mon avis, il n’y a pas 47 offres parlementaires, il n’y a pas 47 programmes. Manifestement, les gens sont préoccupés par leur sort individuel : accéder à l’Assemblée nationale qu’ils critiquent tous les jours pour bénéficier des avantages que leur confère le statut de député. On sera obligé d’imprimer des centaines de millions de bulletins de vote, des dizaines de millions d’enveloppes, et d’autres documents électoraux. Alors qu’au bout du compte, quelques rares coalitions seront présentes à l’Assemblée nationale. C’est du gâchis », estime-t-il.

Source : Walf Quotidien

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

In the Spotlight

L’opposant Gambien Sidya Bayo arrêté

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Cheikh Sidya Bayo a été arrêté, hier, alors qu’il tentait de quitter la Gambie pour se rendre en France. Selon le journal DakarTimes, l’opposant de nationalité française est sous le coup d’un mandat d’arrêt suite [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*