LEGISLATIVES – Un mémorandum (anti Macky) remis à la Délégation de l'Ue à Dakar

Les leaders de la coalition gagnante/Wattu Senegaal ont rencontré la délégation de l’Union européenne à Dakar, ce mercredi 5 juillet. Ce, pour «attirer leur attention sur les anomalies» qu’ils ont notées dans le processus électoral, depuis le début. A l’issue de la rencontre, le coordonnateur de ladite coalition, Mamadou Lamine Diallo, a expliqué qu’ils ont insisté la distribution des cartes d’électeurs et la modification de la loi électorale. Sur le premier point, le politique a soutenu que sur près de 6,5 millions de Sénégalais inscrits sur les listes électorales, «personne ne peut dire exactement combien ont reçu leur carte d’électeur».
Une situation qui, selon lui, est «inacceptable, un scandale», à moins d’un mois des élections. «On ne peut pas aujourd’hui scinder les Sénégalais en deux, des citoyens qui ont le droit d’avoir leur carte d’identité biométrique. C’est un véritable parcours du combattant pour l’obtenir. J’en ai fait les frais et le député Oumar Sarr en a fait également les frais», a noté Mamadou Lamine Diallo.

Ensuite, le coordonnateur de la coalition gagnante estime que cette modification de la loi électorale n’est qu’«une forfaiture, un complot, un coup d’Etat électoral, visant à éliminer le secret du vote, sous prétexte qu’il y a une majorité fabriquée avec une trentaine de listes sponsorisées, payées par le régime pour dire, aujourd’hui, qu’il faut que l’électeur se contente de cinq (5) bulletins au niveau du bureau de vote». Ce qui est inacceptable pour eux. «Nous sommes contre ce projet de loi, nous l’avons dit très clairement. Et aujourd’hui, nous sommes venus le dire à l’Union européenne. En disant que notre démocratie est menacée.
Nous n’allons pas nous laisser faire. C’est un combat qui a été mené de longue date pour arriver au secret du vote au Sénégal, avec le consensus de 1992. Il n’est pas question que le régime revienne sur cela», a-t-il martelé. Face à cette situation qu’ils déplorent fermement, Mamadou Lamine Diallo et Cie invitent les Sénégal à s’opposer à cette loi. «Nous appelons les Sénégalais à manifester devant l’Assemblée nationale le jour où ce projet de loi sera examiné en séance plénière», note-t-il. Pour la “Coalition gagnante”, la solution n’est pas de choisir 5 bulletins mais plutôt de retirer les listes parrainées.
«Nous avons dit clairement que nous sommes prêts à accepter qu’on rembourse la caution à ces listes», a-t-il lancé. Le député a également fait savoir que sa coalition a remis un mémorandum à la délégation de l’Ue. Et cette dernière a pris bonne note de leur revendication. Ils ont été reçus par l’Ambassadeur représentant de l’Ue et plus d’une dizaine d’Ambassadeurs et de chargés d’affaires des pays de l’Europe.

Auteur: Cheikhou AIDARA – Seneweb.com

In the Spotlight

Discours d”Emmanuel Macron lors de l”Assemblée générale

by Jawar Jobe in VIDEOS 0

Discours d”Emmanuel Macron lors de l”Assemblée générale Related Posts:Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…L’arnaque Emmanuel Macron de A à ZNouvelle affaire ? Emmanuel Macron, L'homme qui…Macron, symbole de l’escroquerie d’un monde…La France se [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*