L’ÉLÈVE SAER KÉBÉ PREND 3 MOIS AVEC SURSIS APRÈS AVOIR ÉTÉ DÉTENU PENDANT 4 ANS

Libre ! Dans les liens de la détention préventive depuis près de 4 ans, Saër Kébé, poursuivi pour apologie du terrorisme alors qu’il était élève en classe de terminale au lycée Demba Diop de Mbour, vient d’être libéré. Il a été condamné à une peine de 3 mois avec sursis, ce mercredi, par la Chambre criminelle du Tribunal de Dakar.

Depuis le mois de mai 2015, Saër Kébé était arrêté pour avoir posté, sur le réseau social Facebook, des menaces jugés à caractère terroristes contre les Etats Unis et Israël notamment. Le verdict de l’affaire Saër Kébé, du nom de ce jeune de la région de Mbour, arrêté en mai 2015 pour apologie du terrorisme, acte de terrorisme et menace de terrorisme est tombé. Mais, on peut dire que la montagne a accouché d’une souris. Après 4 ans de détention préventive, Saer Kébé, élève en classe de terminale au moment de son arrestation, a été acquitté des faits d’actes de terrorisme et d’apologie de terrorisme.

La Chambre criminelle de Dakar, rendant sa décision ce mercredi, a retenu contre lui le chef d’accusation de menace de terrorisme avant de le condamner à 3 mois avec sursis. Le juge n’a pas suivi le parquet qui avait requis 5 ans de travaux forcés contre le jeune. Ainsi, Saer Kébé pourra désormais humer l’air de la liberté et rentrer chez lui au plus tard, ce jeudi. Pour rappel, les déboires du jeune mbourois avec Dame justice ont démarré suite à de publications qu’il faites sur Facebook pour annoncer des attentats au niveau des ambassades d’Israël et des Etats Unis au Sénégal.

« Nous préparons des attentats contre l’ambassade d’Israël au Sénégal et l’ambassade des Etats Unis. Vous subirez de lourdes pertes » ! Tel a été le message que l’accusé a envoyé dans les pages Facebook officielles des deux ambassades établis au Sénégal. Mais, lors du procès, il avait présenté ses excuses en soutenant qu’il ne savait pas que ses publications auraient cette portée

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*