L’Elysée aurait refusé la démission d’Alexandre Benalla

Au cours d’un entretien accordé au Journal du dimanche, Alexandre Benalla revient sur la mise à pied dont il a écopé après son intervention lors d’un rassemblement du 1er mai. Il affirme avoir proposé sa démission à l’Elysée qui l’aurait refusée.

Alexandre Benalla continue de s’épancher dans les médias. Après Le Monde et TF1, l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron revient sur la sanction infligée par l’Elysée après les incidents du 1er mai, au cours d’une interview publiée ce 29 juillet dans le Journal du dimanche.

Il a confié à l’hebdomadaire s’être entretenu avec le chef de l’Etat, en marge d’une réception : «Il m’a pris à part et il m’a dit : “Tu as commis une grosse faute. Ça m’a déçu, je me suis senti trahi. Tu es sanctionné, c’est normal. Je te fais confiance, mais tu vas devoir assumer.”» Face à la remontrance du chef de l’Etat, Alexandre Benalla juge alors sa sanction «humiliante» et affirme avoir proposé sa démission. «J’ai dit que j’étais prêt à démissionner. On m’a répondu que ce n’était pas la peine» assure-t-il sans apporter plus de détails.

Alors que plusieurs élus réclament son audition, l’ex-collaborateur du chef de l’Etat n’exclut pas de livrer sa version des faits devant les commissions d’enquête de l’Assemblée nationale et du Sénat : «Je dois me reposer, réfléchir. Mais oui, j’ai plutôt envie d’y aller. Ils veulent des explications, j’ai de quoi leur en donner.»

Source

In the Spotlight

Les langues nationales introduites à l’école

by Babacar Diop in Education 0

Home Société Les langues nationales introduites à l’école SOCIÉTÉ By Mariama KobarLast updated Nov 16, 2018 0 Share C’est à l’école élémentaire Serigne Aliou Cissé de Sam que le programme « Lecture Pour Tous » a été [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*