L’errance des malades mentaux, une urgence pour Abdoulaye DIOUF SARR

A vrai dire, les 2192 malades mentaux errants que compte le Sénégal, sont très loin d’être en sécurité. Ils sont exposés à toutes sortes de dangers comme c’est le cas sur cette photo avec l’un d’entre eux allongé à même le sol, en plein sommeil derrière un camion frigorifique, garé à quelques mètres seulement du quai de pêche de Rufisque, au quartier Diokoul Wague, en face de la maison où habite Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM).

Aujourd’hui, il est vraiment grand temps que la société sénégalaise toute entière se mobilise pour qu’ensemble nous puissions leur apporter l’assistance nécessaire dont ils ont besoin pour retrouver leurs facultés mentales et participer au développement économique du pays.

C’est la raison pour laquelle, nous interpellons le tout nouveau Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, pour nous recevoir en audience à quelques jours de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, prévue le mardi 10 octobre prochain.

Pour rappel, notre seul souhait est de célébrer cette Journée à Kaolack au niveau de notre Siège qui devra nous être restitué après avoir été illégalement transformé par son prédécesseur, en un centre de formation avicole jusqu’ici non fonctionnel, sans eau ni électricité. En clair, l’errance des malades mentaux est une urgence pour le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR.

Rufisque, le 26 septembre 2017,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel: 77 550 90 82 – 70 745 88 47

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*